Litige entre l’Espagne et Sotheby’s

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 juillet 2008 - 199 mots

LONDRES [10.07.08] - Sotheby’s n’accepte pas la thèse des autorités espagnoles selon laquelle le triptyque d’Ambrosius Benson qu’elle met en vente prochainement aurait été volé en 1913.

La maison de vente Sotheby’s n’a pas accepté la réclamation formulée conjointement par le ministre de la culture espagnole et le gouvernement autonome de la province de la Rioja. Le litige portait sur le triptyque La lamentation peint par Ambrosius Benson vers 1550 et qui aurait été volé en 1913 dans une église espagnole. La pièce avait ensuite disparu jusqu’en 1969 lorsqu’elle réapparut chez un antiquaire parisien. Le gouvernement espagnol avait alors essayé de bloquer la vente mais avait échoué.

Sotheby’s ne conteste pas l’origine de la pièce, qui était exposée jusqu’au soir de Noël 1913 dans l’église Santa Cruz de Nájera, à Logrono, dans la province de la Rioja. En revanche, l’acquisition en 1913 de l’œuvre par le collectionneur Sam Hartveld ne résulterait pas d’un vol. Les documents d’archives fournis par l’administration espagnole n’ont pas été jugés convaincants par la salle de vente. Les négociations n’ont donc pas permis aux autorités de bloquer la vente : le triptyque La Lamentation est estimé à 750 000 euros. (Source El pais / ABC Espagne)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque