Samedi 21 septembre 2019

L’Italie à l’honneur du Praemium Imperiale 2010

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 15 septembre 2010 - 238 mots

PARIS [15.09.10] – Le palmarès du Praemium Imperiale 2010, l’équivalent du Prix Nobel dans les arts, vient d’être dévoilé. Cette année sur les cinq catégories représentées trois artistes italiens sont récompensés.

La liste des lauréats du Praemium Imperiale a été révélée le 14 septembre 2010 par la Japan Art Association. Cette récompense, l’une des plus prestigieuses dans le monde de l’art, distingue chaque année, cinq artistes dans les catégories suivantes : peinture, sculpture, architecture, musique et théâtre/cinéma. Lors d’une cérémonie officielle à Tokyo, chaque lauréat recevra une médaille et la somme de 15 millions de yens (environ 140 000 euros).

L’allemande Rebecca Horn, célèbre pour ses installations et ses performances a été récompensée par le prix de sculpture. L’italien Enrico Castellani, dont les œuvres sont des tableaux monochromes traités en relief, a été distingué dans la catégorie peinture. L’architecte japonais Toyo Ito, le musicien Maurizio Pollini (Italie) et l’actrice Sophia Loren (Italie) ont également été récompensé.

Outre ces cinq prix la Japan Art Association décerne également une « Bourse pour les jeunes artistes ». Cette récompense, d’une valeur de 5 millions de yens (environ 46 000 euros) revient cette année à l’Asian Youth Orchestra (Hong Kong). Avec 3 prix sur 5, l’Italie est pour l’édition 2010 largement représentée. Aucun artiste français ne figure, en revanche, dans ce palmarès, la dernière récompense en date pour un artiste de l’Hexagone remonte a 2007 avec l’attribution du prix de peinture à Daniel Buren.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque