Vendredi 14 décembre 2018

L’Iran demande 300 000 dollars au British Museum qui refuse de prêter le Cylindre de Cyrus

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 avril 2010 - 235 mots

TEHERAN (IRAN) [21.04.10] – L’Iran réclame 300 000 dollars au British Museum en compensation du refus de prêter l’un des trésors de la Perse antique, le Cylindre de Cyrus.

Nouvelle réaction de l’Iran dans le différend qui l’oppose au British Museum. L’Iran a décidé de demander une indemnisation de 300 000 dollars au musée londonien pour avoir refusé de prêter au Musée national de Téhéran le Cylindre de Cyrus, un cylindre en argile inscrit en cunéiforme qui date du VIe siècle avant J.-C. et considéré comme la plus ancienne déclaration des droits de l’Homme.

« Le musée national d’Iran a dépensé environ 300 000 dollars pour l’exposition (de cette antiquité) et va demander que cette perte soit compensée par le British Museum » a annoncé Hamid Baghai, responsable iranien de l’Organisation du tourisme, de l’artisanat et de l’héritage culturel, selon Reuters.

Depuis septembre 2009, le British Museum est en conflit avec l’Iran au sujet du prêt du cylindre. Le musée britannique qui abrite une vaste collection d’art antique perse a retardé à plusieurs reprises le transfert au Musée national de Téhéran pour des raisons dites « pratiques ». En février 2010, l’Iran rompait ses relations avec le British Museum pour protester contre ses reports de prêt et menaçait de suspendre les fouilles et les recherches britanniques en Iran.

Le gouvernement iranien a également mis en garde le Royaume-Uni contre une dégradation éventuelle des relations dans d’autres domaines, notamment politiques.

Légende photo

Le Cylindre de Cyrus - photographe : Marco Prins and Jona Lendering - Licence Creative Common 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque