Mercredi 11 décembre 2019

L’Institut François Mitterrand devient propriétaire de la maison natale de l’ancien président pour 1 euro symbolique

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 novembre 2011 - 437 mots

JARNAC [07.11.11] - La ville charentaise de Jarnac, ex-propriétaire de la maison natale de François Mitterrand, a cédé son bien à l’Institut François Mitterrand pour 1 euro symbolique, le 3 novembre 2011. Cette décision avait été approuvée par le conseil municipal, le 27 octobre 2011. La majorité des élus a pensé que l’Institut était plus à même financièrement de faire vivre le lieu que la commune. Son président, Hubert Védrine, prévoit déjà de rapatrier une partie des archives de l’ancien président et de créer une bibliothèque spécialisée.

Le 3 novembre 2011, l’Institut François Mitterrand, fondation œuvrant pour la mémoire de l’ancien président socialiste, a acquis sa maison natale pour 1 euro symbolique. Cette décision a été actée par les élus de la commune de Jarnac, ex-propriétaire des lieux, lors du conseil municipal du 27 octobre 2011. Selon Hélène Loloum, maire-adjointe aux Affaires sociales : « Il s’agissait d’assurer la pérennité du patrimoine car cet institut a plus de moyens que nous pour entretenir une maison comme celle-ci ». La convention de cession du bâtiment impose à l’Institut de ne pas revendre la maison sans l’accord de la mairie et de continuer à proposer des visites guidées.

L’édifice du XIXe siècle a appartenu au père de François Mitterrand puis à l’une de ses sœurs. A sa mort de celle-ci en 2004, ses enfants et petits-enfants ont décidé de la vendre à la commune de Jarnac. Elle en a fait l’acquisition pour 350 000 euros, en partie aidée par l’Etat, la Région et le Département. En 2006, à l’occasion du 10e anniversaire de la disparition de l’ancien président, la maison a ouvert au public. L’Institut François Mitterrand a été dès le départ associé au projet puisque qu’il a financé une part importante des travaux de rénovation de l’édifice (600 000 euros sur 1,2 million) Néanmoins, certains élus comme Françoise Scurmann, chef de file de l’opposition, ont exprimé leur mécontentement à la suite du vote : « dans le contexte actuel, je trouve indigne que le contribuable jarnacais ne retrouve pas sa mise de départ », a-t-elle déclaré au journal Sud Ouest.

Inscrite à l’Inventaire des monuments historiques depuis 2009 et labellisée parmi les 111 premières « Maisons des Illustres » en septembre 2011, la maison natale de François Mitterrand accueille un musée présentant des documents et photographies inédits ayant appartenu à l’homme politique. Entre 8 000 et 10 000 personnes la visitent chaque année. L’Institut François Mitterrand, présidé par Hubert Védrine, ancien ministre socialiste des Affaires étrangères, souhaite y rapatrier une partie des archives de François Mitterrand et créer une bibliothèque spécialisée dans les livres politiques. Il prévoit de dépenser entre 400 000 et 500 000 euros sur 3 ans pour valoriser le lieu.

Légende photo

Maison natale de François Mitterrand, à Jarnac (Charente) - © photo Rosier - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque