Vendredi 22 novembre 2019

L’installation de l’exposition Manet aurait endommagé le Palais des Doges

Par Anna Halter · lejournaldesarts.fr

Le 3 septembre 2013 - 246 mots

VENISE (ITALIE) [03.09.13] – Un rapport remis à la police par un élu local, Franco Rocchetta, dénonce les dommages causés au Palais des Doges lors de l’installation de l’exposition « Manet. Retour à Venise ».

A peine « l’exposition événement » achevée (depuis le 18 août), un rapport très détaillé et pour le moins accablant a été remis par Franco Rocchetta (homme politique local et membre fondateur du parti régionaliste Liga Veneta) à la brigade chargée de la protection du patrimoine culturel de Venise.

D’après le site Veneziatoday ce rapport d’une vingtaine de pages, photographies à l’appui, pointe des dégradations commises lors de l’installation de l’exposition « Manet. Retour à Venise », conjointement organisée par le Musée d’Orsay et la ville de Venise au Palais des Doges.

L’accusation principale porte sur l’installation d’un système de climatisation, exigé par le Musée d’Orsay pour l’œuvre phare de l’exposition L’Olympia. Cet aménagement aurait laissé derrière lui une trentaine de trous, d’un diamètre de six à sept centimètres de diamètre chacun, dans les murs du palais.

L’installation et son empilement de tuyaux pour l’évacuation de l’air aurait également causé l’affaissement d’une partie du sol de la salle des Ecuyers. Après l’exposition, les dégâts auraient été camouflés tant bien que mal, notamment à l’aide d’un comptoir de librairie à l’emplacement des dégâts.

Marco Simone, siégeant au conseil municipal, a exigé qu’une inspection d’urgence soit menée par la municipalité, qui est en charge du Palais des Doges, afin de vérifier ces accusations.

Légende photo

Le Palais des Doges - Place Saint Marc - Venise - © photo Ludosane - 2013

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque