Vendredi 20 septembre 2019

L’installation de Drawing Now au Carreau du Temple bloquée par les intermittents du spectacle

Par Henri-François Debailleux · lejournaldesarts.fr

Le 22 mars 2014 - 311 mots

PARIS [22.03.14] – Depuis samedi 22 mars matin, une cinquantaine d’intermittents du spectacle occupent le Carreau du Temple où doit s’installer dimanche 23 le salon Drawing Now. Ils réclament un lieu pérenne pour peser sur les négociations en cours.

Drawing Now, le Salon du dessin contemporain se souviendra de son retour au Carreau du Temple (entièrement réaménagé, cf JDA n° 409), pour sa 8e édition. Christine Phal, la présidente-fondatrice de la manifestation et Karine Tissot, la directrice, en ont même des sueurs froides. En effet samedi soir vers minuit plusieurs semi-remorques et quelques 70 personnes de la société G. L. Events (l’installateur) doivent débarquer leur matériel et mettre en place les structures du salon dont le vernissage Presse et VIP est prévu pour mardi 25 mars à 11h.

Or depuis vendredi 21 mars en fin de matinée, à la suite d’une Assemblée Générale, tenue à l’Opéra Garnier et ayant assez mal tourné, plusieurs collectifs des intermittents et intermédiaires du spectacle, parmi lesquels la CIP – IDF (la Coordination des Intermittents et Précaires d’Ile de France) occupent le Carreau du Temple entouré par un cordon policier.

Ils sont une bonne cinquantaine enfermés à l’intérieur (et une bonne centaine dehors) qui demandent 1) l’ouverture du Carreau pour pouvoir tenir une nouvelle AG samedi après-midi et avoir une libre circulation ; 2) la mise à disposition d’un lieu pérenne pour continuer leur mobilisation et les discussions avec les représentants du Medef.

Samedi, trois lieux leur auraient été proposés, que pour diverses raisons, ils ont refusés (le Théâtre du Rondpoint, le Stade Charletty et un espace dans le 19e arrondissement). Très déterminés, ils ont donc décidé d’occuper le Carreau du Temple jusqu’à ce qu’ils obtiennent satisfaction. En fin d’après-midi ce samedi la situation ressemble à un bras de fer musclé. Et flou, du côté des pouvoirs publics. Car attention, demain c’est élections. Drawing Now lui attend...

Légende photo

Carreau du Temple, vue depuis la rue Eugène-Spuller pendant les travaux - © Photo Poulpy - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque