Vendredi 22 novembre 2019

L’INRAP exhume 200 squelettes anciens dans le centre de Paris

Par Chloé Redon · lejournaldesarts.fr

Le 4 mars 2015 - 217 mots

PARIS [04.03.15] – Après la découverte d’environ 200 squelettes dont certains sont datés du Moyen Âge, dans les sous-sols de Paris, les équipes de l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives ont été félicitées par Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication.

Les fouilles menées par les chercheurs de l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP), préalablement à la transformation en espace de stockage des sous-sols du Monoprix situé boulevard Sébastopol (2e arrdt), suivaient leur cours avant d’être bousculées par une découverte de taille. Le 28 février 2015, 200 squelettes ont été retrouvés sur le site parisien situé à l’endroit même où se trouvait l’hôpital de la Trinité du XIIe au XVIIIe siècle. Depuis, des investigations sont menées afin de percer les mystères des pratiques médicales et funéraires de cette époque.

Fleur Pellerin s’est rendue sur les lieux de ces inhumations ce lundi 2 mars afin de féliciter les équipes de l’INRAP. Le ministère de la Culture a saisi cette occasion pour rappeler l’importance de l’archéologie préventive. Les problématiques qu’elle soulève seront étudiées à l’occasion d’un futur projet de loi sur la liberté de création, l’architecture et le patrimoine et constituent d’ores et déjà l’objet de la mission confiée, par le Premier Ministre, à la députée Martine Faure sur le service public de l’archéologie préventive.

Légende photo

Le Monoprix du boulevard Sébastopol où ont été retrouvées dans les caves des sépultures - © Photo FLLL - 2007 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque