L’IMA retrouve l’équilibre financier mais reste fragile

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 octobre 2008

PARIS [13.10.08] – L’institut du Monde Arabe retrouve l’équilibre financier mais demeure fragile, notamment à cause des sommes qui lui sont encore dues.

IMA - %26copy; D.R.

A la suite d’une « opération de sauvetage », les comptes de l’Institut du monde arabe à Paris, sont à nouveau à l’équilibre financier après 20 ans de déficit. Mais ceux-ci demeurent encore fragiles : la Lybie, entre autres, lui doit 8 millions d’euros.

L’Institut devait être financé à l’origine à 60% par la France et 40% par les états de la Ligue Arabe. En raison des retards de contribution de certains états arabes, un nouveau système a du être mis en place en 1996. En quasi cessation de paiement en 2006, l’IMA retrouve peu à peu l’équilibre mais l’avenir de la bibliothèque et du musée reste en suspens.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque