Samedi 22 février 2020

L’extension de La Piscine de Roubaix retardée de plusieurs mois

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 24 décembre 2015 - 395 mots

ROUBAIX (NORD-PAS-DE-CALAIS) [24.12.15] – L’appel d’offres lancé en juillet pour le projet d’extension de La Piscine de Roubaix se concluant par un important surcoût, la ville va lancer une nouvelle procédure et une souscription auprès des habitants, ce qui va entraîner un retard de plusieurs mois pour le début du chantier.

Le chantier de l’extension de La Piscine de Roubaix devait démarrer en février 2016, après l’exposition Chagall, mais il devrait finalement être retardé de plusieurs mois, comme l’a rapporté La Voix du Nord. Les devis de l’appel d’offres lancé en juillet dernier sont supérieurs d’1 million d’euros aux estimations initiales.

Le coût initial de l’extension du musée était de 6,5 millions d’euros (hors taxes), financé ainsi : 1,35 million de l’État, 2,15 millions de la Région, 1,05 million de la Métropole européenne de Lille, 300 000 euros du Département, 350 000 euros des mécènes et 1,3 million à la charge de la Ville. Or un surcoût serait intégralement à la charge de la Ville.

« On ne peut pas demander aux autres financeurs d’augmenter leur participation », a expliqué Frédéric Minard (UDI), l’adjoint roubaisien en charge de la culture. La mairie a donc décidé de relancer la consultation en revoyant le cahier des charges, pour essayer de susciter de nouvelles candidatures, avec l’espoir de recevoir des devis moins chers. En attendant, le musée va faire appel à la générosité du public en lançant une campagne de financement participatif. L’objectif est de réunir 200 000 euros de dons d’ici le 29 février. Pour l’instant 1 % de la somme a déjà été récoltée.

Pendant le chantier qui devrait durer deux ans, le musée restera ouvert, la Ville ayant préféré que les travaux soient réalisés tranche par tranche afin que le musée ne ferme jamais complètement. Mais avec le décalage du chantier, la programmation du musée devrait être revue. « On a décalé ce qui était prévu en 2017 et 2018 », a annoncé Bruno Gaudichon, conservateur du musée.

Ayant déjà signé la transformation de l’ancienne piscine en musée, c’est Jean-Paul Philippon qui réalisera cette extension. La surface supplémentaire représentera 1 600 mètres carrés, avec une nouvelle aire dédiée à la sculpture, la reconstitution grandeur nature de l’atelier d’Henri Bouchard, la création d’une salle dédiée aux peintres du Groupe de Roubaix, un espace dédié à l’histoire de Roubaix, et l’agrandissement des salles d’expositions temporaires, trop exiguës.

Légende photo

La Piscine, musée d'art et d'histoire à Roubaix © Photo Camster - 2008 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque