Dimanche 22 septembre 2019

L’exposition Gustave Doré au Musée d’Orsay a attiré plus de 300 000 visiteurs

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 16 mai 2014 - 287 mots

PARIS [16.05.14] – L’exposition « Gustave Doré. L’imaginaire au pouvoir » qui s’est tenue au Musée d’Orsay du 18 février au 11 mai 2014 a totalisé 304 801 visiteurs, un nombre plus que satisfaisant pour un artiste peu connu du grand public.

Le Musée d’Orsay a attiré en moyenne 4 259 visiteurs par jour lors de l’exposition « Gustave Doré. L’imaginaire au pouvoir », un résultat honorable pour un artiste quelque peu oublié dont la dernière rétrospective remonte à 30 ans.

Avec un total de 304 801 visiteurs en 72 jours, l’exposition Gustave Doré a séduit un public 2,5 fois plus nombreux que celui de l’exposition Maurice Denis qui avait totalisé 120 231 visiteurs en 70 jours en 2007 (1 711 visiteurs par jour). L’exposition James Ensor qui s’est tenue au Musée d’Orsay entre 2009 et 2010 avait quant à elle totalisé 251 000 visiteurs (2 885 par jour en moyenne), presque 53 000 visiteurs de moins que la rétrospective de Gustave Doré pour une exposition pourtant plus longue de deux semaines.

Il faut cependant relever le fait que le billet d’entrée au Musée d’Orsay offre l’accès à la fois aux collections permanentes et aux expositions temporaires, ne permettant pas de bien distinguer les visiteurs de la rétrospective Gustave Doré du public des collections permanentes du musée.

La rétrospective du Musée d’Orsay semble toutefois avoir participé à augmenter la cote de Gustave Doré dont l’œuvre « Souvenir de Loch Carron, Ecosse » a été adjugée 481 000 euros le 1er avril 2014 chez Christie’s, un record d’enchères pour l’artiste.

« Gustave Doré. L’imaginaire au pouvoir » a été organisée par le Musée d’Orsay en partenariat avec le Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa où l’exposition sera présentée du 12 juin au 14 septembre 2014.

Légendes photos

Vue de l'exposition Gustave Doré au Musée d'Orsay, Paris - © Photo Musée d'Orsay / Courtesy Musée d'Orsay

Gustave Doré, Le Chat Botté, Illustration pour les contes de Charles Perrault - source Wikimedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque