L’exposition d’Adel Abdessemed en Italie est suspendue

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 3 mars 2009

TURIN (ITALIE) [03.03.09] – Un procureur italien a suspendu l’ouverture d’une exposition d’Adel Abdessemed, dont les vidéos montrent des scènes d’abattage et des combats d’animaux.

Extrait de la vidéoDon't trust me© Adel Abdessemed

Les vidéos d’Adel Abdessemed, dénonçant des abattages cruels réservés aux animaux, déclenchent régulièrement de vives réactions. Sans surprise, l’exposition de cet artiste franco-algérien qui devait avoir lieu à partir du 11 février à la Fondazione Sandretto Re Rebaudengo, à Turin, risque de ne jamais voir le jour. Un procureur italien a en effet suspendu son ouverture jusqu’à ce que les autorités décident si le contenu des vidéos présentées dans le cadre de cette exposition est ou non légal.

« The Wings of God », l’une des vidéos qui a le plus dérangé les autorités locales, montre l’abattage de six animaux dans une ferme au Mexique. Un autre clip, intitulé « Usine », montre un combat entre des scorpions, des serpents et des araignées.

« Montrer de telles choses est inopportun. Ces images pourraient inciter les personnes à les imiter », a expliqué le conseiller d’environnent de Turin Domenico Mangone au New York Times. Mais les associations pour la défense des animaux s’inquiètent surtout de l’utilisation d’animaux à des fins artistiques, comme dans une série de photos de bêtes sauvages placées au milieu des rues du centre de Paris.

Francesco Bonami, le directeur du musée, a souligné que la violence présente dans les vidéos d’Adel Abdessemed n’a pas été le fait de l’artiste et que les animaux filmés seraient morts de toute façon. Selon le directeur, le futur de l’exposition est incertain. Si toutefois elle devait ouvrir ses portes, il faudra s’attendre à de vives protestations étant donné l’activisme parfois violent des militants écologistes italiens : il y a deux semaines, un groupe a attaqué un sanctuaire d’oiseaux près de Turin avec des cocktails Molotov.

Légende photo : extrait de la vidéo "Don't trust me" - © Adel Abdessemed

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque