L’Espagne récupère des pièces archéologiques volées dans la nécropole de Cordoue

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 17 novembre 2010 - 268 mots

MADRID (ESPAGNE) [17.11.10] – Les autorités espagnoles ont récupéré plusieurs pièces archéologiques volées dans une nécropole de Cordoue. L’opération, menée avec Interpol et la police britannique, a permis l'arrestation de quatre personnes soupçonnées de contrebande, vol et pillage de sites archéologiques.

Le ministère de l’Intérieur espagnol vient d’annoncer que la police a récupéré des pièces archéologiques volées dans la nécropole de Cordoue. Ces pièces ont été retrouvées au terme d’une enquête menée avec Interpol et la police britannique. Cette enquête a également permis l’arrestation de quatre personnes soupçonnées de contrebande, de vol et de pillage de sites archéologiques. La police espagnole a ainsi pu récupérer une mosaïque de l’époque romaine tardive, des haches néolithiques et plus de 800 pièces de monnaie arabes et romaines. D’après le ministère de l’Intérieur la plupart de ces objets proviendrait du pillage, en août 2010, de trois tombes d'une nécropole de Cordoue.

Un des quatre suspects est soupçonné d'avoir vendu aux enchères, dans « une prestigieuse salle de ventes londonienne », qui selon l’AFP serait Christie's, la base d'une colonne de marbre provenant du site de Medina Azhara, à la périphérie de Cordoue. Les enquêteurs avaient été informés, mais trop tard, de la présence de ce socle de l'époque Omeyyades, VIIIe au XIe siècle, dans une vente aux enchères. Ils n’avaient pu empêcher sa vente mais ont ainsi découvert un réseau de trafic d'objets archéologiques dont les pièces présentées par le ministère.

Les enquêteurs ont en revanche perdu la trace de la pièce elle-même, qui aurait été adjugée 150 000 euros chez Christie’s et pourrait se trouver à présent dans un musée londonien.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque