Les vols d’œuvres d’art en 2012

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 décembre 2012 - 444 mots

PARIS [28.12.12] – Les vols d’œuvres d’art dans les musées n’ont pas connu de répit en 2012 avec notamment plusieurs toiles de maîtres dérobées à la Kunsthal de Rotterdam.

8 janvier 2012. Pinacothèque nationale d'Athènes-musée Alexandre Soutzos (Grèce).  
Des individus s'introduisent pendant la nuit dans les salles d'exposition temporaires de la Pinacothèque et dérobent Tête de femme de Picasso, Le Moulin de Mondrian et un dessin du XVIIe siècle signé Guglielmo Caccia. Alerté par un détecteur de mouvement, le gardien empêche le vol d'une quatrième toile (un autre Mondrian) que les voleurs laissent derrière eux.

17 février 2012. Musée des Jeux olympiques d'Olympie (Grèce).  
Deux individus cagoulés et armés profitent du battement entre les gardes de nuit et les gardes de jour pour désactiver le système d'alarme et emporter 68 pièces archéologiques de grande valeur parmi lesquelles un anneau d'or vieux de 3300 ans et une jarre d'huile vieille de 2400 ans. Les objets antiques sont retrouvés 9 mois plus tard, enterrés dans un champ. Trois hommes sont arrêtés.

17 juin 2012. Musée municipal de Sens (France).  
Une centaine de pièces de monnaies gauloises (Ier siècle avant notre ère) appartenant au « trésor de Saint-Denis-lès-Sens » sont dérobées pendant la nuit. L'ensemble est évalué entre 50 000 et 100 000 euros. Le butin et les voleurs n'ont pas été retrouvés.

22 juin 2012. Galerie Venus over Manhattan, New York (Etats-Unis).
Cartel del Don Juan Tenorio, une aquarelle de Salvador Dali estimée 150 000 dollars est volée en plein jour. L'oeuvre est renvoyée depuis Athènes deux semaines plus tard à la galerie par courrier. L'auteur de cet « emprunt » n'a pas été identifié.

16 octobre 2012. Musée Kunsthal (Rotterdam, Pays-Bas).  
7 toiles de maîtres, Tête d'Arlequin de Pablo Picasso, La Liseuse en Blanc et Jaune d'Henri Matisse, le Waterloo Bridge et le Charing Cross Bridge de Claude Monet, Femme devant une fenêtre ouverte, dite la fiancée de Paul Gauguin, Autoportrait de Meyer de Haan et Woman with closed eyes de Lucian Freud sont dérobées pendant la nuit. Tableaux et voleurs n'ont pas encore été retrouvés.

29 novembre 2012. Boutique Lalique (Paris).  
L'exemplaire numéro 12 de La victoire de Samothrace d'Yves Klein par Lalique est dérobé dans la soirée. Réalisée par les maîtres verriers de la Maison Lalique en hommage à Yves Klein, cette sculpture de cristal – issue d'une série limitée à 83 exemplaires - est estimée à 95 000 euros. Non retrouvé.

30 novembre 2012. Galerie Schmit (Paris). 
Dans l'après-midi, un individu entre dans la galerie pour y admirer des oeuvres et s'enfuit avec Les Arabes d'Oran de Delacroix. Estimée à 650 000 euros, cette aquarelle de petite taille n'a pas été retrouvée.

Légende photo

Claude Monet, Le pont de Waterloo (1901) - pastel - 30,5 x 48 cm - Fondation Triton, Pays-Bas

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque