Les vernissages dans les galeries parisiennes :
semaine du samedi 21 juin au vendredi 27 juin

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 juin 2008

Les galeries préparent doucement l’arrivée des vacances d’été... et se préparent à fermer leurs portes au mois d’août. Les vernissages se font donc moins nombreux. Deux tendances fortes cette semaine : la peinture et les expositions collectives.

'Paysage n°45' (2007)Jérôme LironGalerie I. Gounod

Samedi 21 juin

  • La galerie Emmanuel Perrotin expose Planches, d’Eric Benqué (designer), et Well Charged, de Keegan McHargue.
    Keegan McHargue est un jeune peintre qui considère ses propres œuvres comme « des cartes capables de le guider dans ces tonnes d’informations qui nous submergent et nous assoiffent en même temps. Cette atomisation se retrouve dans la forme graphique de ses travaux. Malgré une grande stylisation, maladroite dans le trait, il y règne une atmosphère bousculée. » (Pierre Evariste Douaire) Ses peintures, peuplées de personnages naïvement dessinés, de grilles, de traits, de fils qui s’échappent de la toile, sont comme autant d’indices d’une marche à suivre anarchique et connue seule de son créateur.
    Vernissage de 16h à 21h.
    Eric Benqué : 10 impasse St Claude, 75003 Paris. Keegan McHargue : 76, rue de Turenne, 75003 Paris. Métro St Sébastien Froissard. Ouvert jusqu’au 26 juillet, du mardi au samedi de 11h à 19h.
    Site Internet : www.galerieperrotin.com
  • La galerie Maisonneuve présente The world is…, une exposition de vidéos installations de Bill Albertini, Jan Kopp et Curtis Mitchell. L’œuvre de Bill Albertini, Mc Cracken reel, est un film silencieux de 4 minutes, dans lequel on découvre un espace muséal reconstitué en 3D, qui accueille des sculptures qui ressemblent à celles de Mc Cracken. Une exploration de la mémoire de l’artiste, qui révise par cette interprétation son histoire de l’art. Le film de Jan Kopp, Die Welt ist alles, was... est présenté dans une maquette de salle de cinéma. On y découvre une vidéo dans laquelle des enfants marchent en forêt et récitent des extraits du Tractatus Logico-Philosophicus de Wittgenstein. Jan Kopp compare ainsi deux manières de percevoir le monde : la déconstruction intellectuelle des adultes et la mise à distance au travers du jeu pour les enfants. L’œuvre de Curtis Mitchell, Godfather, fait partie d’une série, Persona Series. L’artiste a archivé certains épisodes de sa vie pour en faire un montage. De larges bandes monochromes oblitèrent en partie l’écran, laissant le champ libre à l’imagination du spectateur, qui peut se projeter dans cette vie filmée.
    Vernissage de 18h à 21h.
    22, rue de Poitou, 75003 Paris. Métro St Sébastien Froissard. Ouvert jusqu’au 26 juillet, du mardi au samedi de 14h à 19h.
    Site Internet : www.galerie-maisonneuve.com
  • La galerie Anne Barrault propose Midwest, une exposition collective de Jeffrey Brown, Paul Hornschemeier et Anders Nilsen. Ces dessinateurs, représentants de la bande dessinée américaine indépendante, font partie du collectif The Holy Consumption basé à Chicago. Cette exposition a pour thème le midwest américain : trois visions très différentes en sont ici données. Anders Nilsen dessine des espaces vides dans lesquels la mort est omniprésente. Les grands espaces du midwest sont le théâtre d’une totale désolation. Paul Hornschemeier s’est quant à lui intéressé au personnage du général Grant, qui subit d’étranges métamorphoses dues à la rencontre entre des éléments biographiques, historiques et fictifs. Jeffrey Brown, le plus narratif, expose des planches de bandes dessinées dans lesquelles il se représente avec son chat, donnant à voir des petits riens quotidiens.
    22, rue St Claude, 75003 Paris. Métro St Sébastien Froissard. Ouvert jusqu’au 26 juillet, du mardi au vendredi de 14h à 19h, et le samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h.
    Site Internet : www.galerieannebarrault.com

Mardi 24 juin

  • La galerie Michel Rein inaugure Doigts, cannelés, chaton d’Armand Jalut. Ce jeune peintre propose des œuvres jouant avec les limites entre abstrait et figuratif : en se focalisant sur des gros plans, le sujet devient presque motif. Les animaux et les aliments sont des sujets récurrents, toujours traités de la même manière : la touche est rapide, les couleurs sombres, la facture est matiériste, d’une grande force. Une atmosphère étrange émane de ces œuvres, conséquence du décalage entre le sujet choisi, anodin et le traitement pictural, plus que singulier.
    Vernissage de 18h à 21h.
    42, rue de Turenne, 75003 Paris. Métro Chemin Vert. Ouvert jusqu’au 26 juillet, du mardi au samedi, de 11h à 19h.
    Site Internet : www.michelrein.com
  • La galerie De Multiples présente In the realm of the carceral de Robert Morris.
    17, rue St Gilles, 75003 Paris. Ouvert jusqu’au 29 juillet, du mardi au samedi de 14h à 19h.
    Site Internet : www.galeriedemultiples.com

Jeudi 26 juin

  • La galerie Isabelle Gounod propose Suite de Jérémy Liron. Ses grands formats à la peinture à l’huile représentent des paysages urbains, une ville imaginaire vidée de ses habitants. La peinture de Jérémy Liron, sous son apparente simplicité (des barres d’immeubles le plus souvent), révèle plusieurs niveaux de lecture : une réflexion sur l’urbanisme et l’architecture par les formes inventées, une approche de l’histoire de la peinture par le traitement pictural, qui joue autant sur la figure que sur le rôle de la réserve, et une volonté d’inscrire l’œuvre dans une quête de sens. Ces paysages, au premier abord neutres et calmes, sont en réalité le lieu d’une présence, qui cherche à atteindre : « un état de simplicité supérieure qui révélerait une certaine teneur métaphysique des choses. »
    Vernissage à partir de 18h.
    13, rue Chapon, 75003 Paris. Métro Arts et Métier. Ouvert jusqu’au 26 juillet, du mardi au samedi de 12h à 19h et sur rdv.
    Site Internet : www.galerie-gounod.com
  • La galerie Akié Arichi présente les peintures récentes de Pierre-Henri Buestel et Ludovic Douker. Ces deux artistes posent la question du rapport entre culture et nature.
    26, rue Keller, 75011 Paris. Métro Bastille. Ouvert jusqu’au 24 septembre, du mardi au samedi de 15h à 19h.
  • La galerie Kernot Art expose Paysages, une exposition collective des artistes Olivier Fermanello, Frédéric Grimaud et Magali Joannou.
    3, rue Rosa Bonheur, 75015 Paris. Métro Sèvres Lecourbe. Ouvert jusqu’au 31 juillet, du lundi au vendredi de 14h à 18h et le samedi de 15h à 19h.
    Site Internet : www.kernotart.com
  • La galerie Vallois inaugure Hôtel California, une exposition collective des artistes Richard Jackson, Mike Kelley, Martin Kersels, Paul Mc Carthy, Allen Ruppersberg, Jim Shaw et Spandau Parks.
    36, rue de Seine, 75006 Paris. Métro St Germain des Prés. Ouvert jusqu’au 1er septembre, du lundi au samedi de 10h30 à 13h et de 14h à 19h.
    Site Internet : www.galerie-vallois.com
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque