Les vernissages dans les galeries parisiennes :
du samedi 10 au vendredi 16 mai 2008

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 mai 2008

Cette semaine, les galeries font preuve de dynamisme : pas moins de 16 vernissages le jeudi 15 mai. Les expositions font preuve de richesse et de diversité en s’ouvrant à l’internationale : des artistes russes, chinois, taiwanais, italiens, japonais, sont à découvrir cette semaine.

Mardi 13 mai

  • La galerie Marwan Hoss expose les œuvres de Francisco Borès.
    Vernissage de 18h à 20h30.
    12, rue d’Alger, 75001 Paris. Métro Tuileries. Ouvert jusqu’au 11 juillet, du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30, et de 14h à 18h30 ; le samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h.
  • L’espace Meyer Zafra présente l’exposition personnelle de Youri Jeltov. Les peintures abstraites de cet artiste russe sont influencées par le constructivisme : son vocabulaire simple se veut universel et éloigné de tout symbolisme pour laisser la place uniquement à ce qu’il considère comme la source de l’art, à savoir la forme géométrique et les couleurs en aplat. Ses superpositions de plans suivent le principe du all-over et se veulent l’expression de ses états intérieurs.
    Vernissage à partir de 18h30.
    4, rue Malher, 75004 Paris. Métro St Paul. Ouvert jusqu’au 30 juin du lundi au samedi de 11h à 19h et le dimanche de 15h à 19h.
    Site Internet : www.espace-zafra.com

Mercredi 14 mai

  • La galerie Pierre-Alain Challier expose Eye Planet de Nicola L. « Nicola nous offre une peau seconde, lisse et imperméable. En apparence comme en réalité, plastique dans tous les sens du terme. (...) La vision de Nicola n’emprunte rien au foklore de la nature moderne. Elle n’échafaude aucune structure imaginaire. Elle taille dans la chair vive de nos sens. » (Pierre Restany, 23 septembre 1968).
    Vernissage de 19h à 22h.
    8, rue Debeylleme, 75003 Paris. Métro St Sébastien Froissard. Ouvert jusqu’au 14 juin, du mardi au samedi de 11h à 19h.
    Site Internet : www.pacea.fr

Jeudi 15 mai

  • La galerie Griesmar et Tamer présente =ABOUT= de Nathalie Brevet et Hugues Rochette. Ces 2 artistes, qui travaillent ensemble depuis 2001, sont influencés par l’urbanisme, la sociologie et le graphisme. Leur travail se construit à partir de signes et d’objets collectés dans l’espace urbain qu’ils extraient de leur environnement, s’approprient, détournent jusqu’à l’obtention d’un langage visuel qui en re-motive le sens. Cela s’exprime tant par une production d’objets, d’images que par des réalisations d’installations in situ.
    40, rue de Richelieu. Métro Palais Royal / Pyramides. Ouvert jusqu’au 12 juillet, du mardi au samedi de 14 h à 19h et sur rdv.
    Site Internet : www.griesmartamer.com
  • La galerie Minsky propose Portes et Fenêtres de Fabio Rieti. Cette exposition s’inscrit dans un esprit de voyage et d’exode. Fabio Rieti vit entre la France, l’Italie et les Etats-Unis, et ses peintures traduisent ce déracinement : elles représentent des personnages en partance, dans des architectures vides ou abandonnées. Ses œuvres semblent être hors du temps, sans âge et sans époque, tant l’onirisme de ses images les rend irréelles. Comme le dit l’artiste lui-même, c’est un « trou de serrure qui laisse entrevoir un moment d’à côté. »
    Vernissage à partir de 18h.
    46, rue de l’université, 75007 Paris. Métro Rue du Bac. Ouvert jusqu’au 28 juin, du mardi au samedi de 10h30 à 13h, et de 14h à 19h.
    Site Internet : www.leonor-fini.com
  • La galerie Sinitude présente une exposition de l’artiste Li Fang. Une vingtaine de peintures sur le thème des « passants » seront exposées, au travers de 3 séries : « La Patinoire », « Les personnages sur fond blanc », et « Les personnages sur fond noir ». Son procédé est toujours le même : « Je travaille sur la base de la photographie que je prends parmi la foule. (…) Je nomme mes tableaux d’après la date à laquelle j’ai pris la photo. Pour moi, c’est un journal de notre époque. » Li Fang ne garde que l’essentiel, attitudes, expressions, comportements et allures de ces marcheurs qui ont retenu son attention. Choisies et transposées sur toile, ces silhouettes sont brossées en larges aplats colorés. L’artiste revendique sa filiation avec l’imagerie numérique, notamment vidéo, et nous y renvoient par le biais de ces peintures « pixellisées .»
    Vernissage à partir de 18h en présence de l’artiste.
    25, rue de Poitou, 75003 Paris. Métro St Sébastien Froissard. Ouvert jusqu’au 28 juin, du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rdv.
  • La galerie Meyer Le Bihan expose les œuvres de Martin Vaughn-James, qui tournent autour des thèmes du voyage et de la mémoire. Cet artiste peint sur des pages de carnets à dessin déchirés, des documents de douane vieillis, des lettres ou bien encore des cartes géographiques anciennes. Le support même de ses tableaux est tiré du monde du voyage, et les images représentées sont en accord avec ces vieux souvenirs : un bord de mer, une berline traversant un pont... Presque monochrome, la peinture de Martin Vaughn-James est sensible, son trait est léger et précis, les détails sont soignés.
    Vernissage de 18h à 21h en présence de l’artiste.
    108, rue Vieille du Temple, 75003 Paris. Métro République. Ouvert jusqu’au 28 juin, du mardi au samedi de 11h à 19h et sur rdv.
  • La galerie Félix Vercel inaugure Et toiles filantes et mes enfants du monde, de Michel Loeb.
    Vernissage à partir de 18h.
    9, av. Matignon, 75008 Paris. Métro Franklin Roosevelt. Ouvert jusqu’au 7 juin, du mardi au samedi de 10h30 à 12h30, et de 14h à 18h30.
  • La galerie Yves Gastou présente Monique Rozanés. La création sculpturale de cette artiste obéit à une quête récurrente, celle de l’expérimentation de la matière plastique : présentée sous forme de strate, elle est moulée, découpée, chauffée, confrontée à des coulées de résine synthétique. Ses sculptures vacillent entre la transparence et la translucidité, le lisse et le rugueux : la matière semble jouer entre surface et profondeur au gré des changements de lumière. Monique Rozanés sonde au travers de ce langage formel dépouillé des thèmes aussi immémoriaux que le jour et la nuit, l’orient et l’occident, l’amour et la haine. « J’essaie de créer des objets qui soient à la portée de l’homme, comme des tremplins vers le rêve, l’aventure, la poésie, comme une véritable présence de la réalité. »
    12, rue Bonaparte, 75006 Paris. Métro St Germain des Près. Ouvert jusqu’au 14 juin.
    Site Internet : www.galerieyvesgastou.com
  • La galerie Pascal Gabert propose La Mer, une exposition collective des artistes Arthur Aillaud, Arezki Aoun, Philippe Bezard, Frederic Brandon, Pierre Buraglio, Jean Clerte, Jean Cortot, Marc Ferroud, Gilles Ghez, Gerard Guyomard, Peter Klasen, Emmelene Landon, Olivier Le Bars, Marc Le Mene, Yvan Messac, Aurore de la Morinerie, Objectal, Gérard Schlosser, Antonio Segui, Gerard Simoen, Gerard Thalmann, Katherine Tisne, Vladimir Velickovic et Jean Zuber.
    Vernissage de 18h à 21h.
    11bis, rue du Perche, 75003 Paris. Métro St Sébastien Froissard. Ouvert jusqu’au 21 juin, du mardi au samedi, de 11h à 13h ; et de 14h30 à 19h.
    Site Internet : www.galeriepascalgabert.com
  • La galerie Denise René inaugure l’exposition collective Sculpture, qui réunit les artistes Agam, Andolfatto, Arp, David Bill, Max Bill, Bloc, Bury, Cahn, Caldas, Claisse, Cruz Diez, Demarco, Di Teana, Duarte, Fraek, Gilioli, Honegger, Indiana, Jacobsen, Katzourakis, Le Parc, Luque, Mack, Morellet, Moutashar, Naraha, Perez-Flores, Schoffer, Sobrino, Soto, Sunagawa, Tinguely, Tuchnowski, Vardanega et Vasarely.
    Vernissage de 19h à 21h.
    Espace Marais, 22 rue Charlot, 75003 Paris. Métro St Sébastien Froissard. Ouvert du mardi au samedi de 14h à 19h.
    Site Internet : www.deniserene.com
  • La galerie Lelong inaugure 2 expositions : La surface peinte, de Sean Scully, et Path and Edge de Richard Serra. En se limitant à un vocabulaire restreint à des bandes horizontales et verticales d'une texture riche, Sean Scully parvient à exprimer dans ses compositions une gamme d'émotions très variées. « Un tableau n'est pas grand chose. En un sens, c'est une pauvre chose faite avec de la peinture et qui reste figée dans son état de peinture, quoi qu'on fasse pour essayer de l'en sortir. Pour surmonter cette pauvreté fondamentale, il faut que le tableau étonne par son intégrité et par son intuition. » Richard Serra présente quant à lui 60 exemplaires d’une gravure réalisée en 2007, Path and Edge XII, à la librairie de la galerie Lelong.
    Vernissage à partir de 18h.
    13, rue de Téhéran, 75008 Paris. Métro Miromesnil. Ouvert jusqu’au 5 juillet, du mardi au vendredi de 10h30 à 18h, le samedi de 14h à 18h30.
    Site Internet : www.galerie-lelong.com
  • La galerie Jean-Paul Villain présente les sculptures de David Mesly. Cet artiste décédé en 2004 réalisait ses œuvres en taille directe dans la pierre. Ses nus féminins et ses animaux, ensuite moulés dans le bronze, présentent des formes élégantes et épurées : leurs volumes compacts et leurs formes douces semblent épouser la lumière, et jouent avec la matière même du bronze.
    Vernissage de 18h à 21h.
    29, rue de Miromesnil, 75008 Paris. Métro Miromesnil. Ouvert jusqu’au 5 juin, du lundi au vendredi de 10h à 18h30, le samedi de 14h à 18h.
    Site Internet : www.david-mesly.com
  • La galerie Darthea Speyer expose Thierry Sigg.
    Vernissage de 18h à 21h.
    6, rue Jacques Callot, 75006 Paris. Métro Odéon. Ouvert jusqu’au 30 juin, du mardi au vendredi de 11h à 12h45 et de 14h à 19h, le samedi de 11h à 19h.
  • La galerie Olivier Robert présente Military Court and Prison, de Chen Chieh Jen. Cette artiste taiwanaise nous propose une réflexion critique sur les stratégies de pouvoir, notamment dans l’histoire récente de son pays. Elle questionne les mécanismes de contrôle, de violence, d’envoûtement et d’aliénation et explore les relations existantes entre images et pouvoir. Son oeuvre Military Court and Prison (2007-2008) se compose de 2 vidéos : la première dure environ une heure, la seconde presque cinq minutes. La plus longue parle de la prison militaire qui se trouvait à côté de la maison d’enfance de l’artiste à Taipei, tandis que la seconde vidéo présente la version officielle fournie par le gouvernement au sujet des années de dictature et de loi martiale de Taïwan.
    Vernissage à partir de 18h.
    19, rue Mazarine, 75006 Paris. Métro Odéon. Ouvert jusqu’au 15 juin, du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rdv.
    Site Internet : www.galerieolivierrobert.com
  • La galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois présente Nocturne, d’Alain Bublex, et Above, de Vincent Lamouroux.
    36, rue de Seine, 75006 Paris. Métro Odéon. Ouvert jusqu’au 20 juin, du lundi au samedi de 10h30 à 13h, et de 14h à 19h.
    Site Internet : www.galerie-vallois.com
  • La galerie Kamel Mennour propose Tree Huts, de Tadashi Kawamata, et Bâb-El-Louk, de Marie Bovo. Lors de la foire d’art international de Bâle de 2007, Tadashi Kawamata avait conçu une petite cabane de bois (Tree Hut) lovée autour d’un pylône s’élevant devant le bâtiment de la foire. Tranchant résolument avec le modernisme des édifices, elle constituait un commentaire ironique et poétique. A la galerie Mennour, l’artiste a choisi d’investir l’espace avec 8 de ces cabanes : conçues en encorbellement sur le mode des essaims ou des nids d’hirondelles, elles apparaissent comme autant de greffes ou de prothèses bricolées de l’architecture.
    Au printemps 2006, Marie Bovo a installé son appareil photographique sur le toit d’un immeuble du Caire, dans le quartier de Bâb-El-Louk. 7 clichés ont été réalisés à différents moments de la journée et de la nuit. Ils répètent tous à peu près le même cadrage : le point de vue supprime la ligne d’horizon, rendant ainsi la ville infinie, et écrase les immeubles. « Ces 7 images, photographies d’un non-événement, nous font prendre conscience d’un temps universel qui, s’il place sur un pied d’égalité tous les êtres humains, ne les épuise pas moins du rythme de ses répétitions. » (Richard Leydier)
    Vernissage de 19h à 21h30.
    47, rue St André des arts, 75006 Paris. Métro Odéon. Ouvert jusqu’au 14 juin, du mardi au samedi de 11h à 19h.
    Site Internet : www.kamelmennour.fr
  • La galerie Loevenbruck inaugure Quoi ? Encore une exposition ? d’Arnaud Labelle-Rojoux.
    Vernissage à partir de 18h.
    40, rue de Seine et 2, rue de l’Echaudé, 75006 Paris. Métro Odéon. Ouvert jusqu’au 21 juin, du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rdv.
    Site Internet : www.loevenbruck.com
  • La galerie hôtel Le Marceau - Bastille présente les photographies (2005-2008) de Jean-Paul Dumas-Grillet.
    Vernissage à partir de 18h30.
    Projection de la vidéo Daisy Skimmer.
    13, rue Jules César, 75012 Paris. Métro Bastille. Ouvert jusqu’au 30 septembre, tous les jours de 9h à 21h.
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque