Les ventes de New York affichent une santé insolente

Par Jean-Christophe Castelain · lejournaldesarts.fr

Le 10 mai 2012 - 355 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [10.05.12] – Avec un produit total des ventes de 655 millions de dollars, nourri par plusieurs records, dont un Rothko (Christie’s) et un Lichtenstein (Sotheby’s), les ventes d’art contemporain de New York sont au plus haut.

La veille Christie’s avait donné le « la » des grandes ventes d’art contemporain de New York avec plusieurs records, dont un tableau de Mark Rothko vendu 86,8 millions de dollars (frais compris). La maison de ventes en avait profité pour réaliser son plus grand score pour une seule vacation d’art contemporain : 388,5 millions de dollars.

Sans atteindre le niveau de sa rivale, Sotheby’s a aussi réalisé une belle performance le 9 mai 2012, à 266,6 millions de dollars. Elle a ainsi fixé un nouveau record pour Roy Lichtenstein à 44,88 millions de dollars (Sleeping girl, 1964, frais compris, au niveau de son estimation haute) détrônant le précédent record qu’elle avait également établi en 2010 (Ohhh.. Alright, 42,6 millions de dollars). Cependant à la différence de Christie’ dont 3 lots seulement n’ont pas été vendus (sur 59), Sotheby’s a dû ravaler 11 lots (sur 59 également) et en retirer 2 du catalogue.

Ainsi, avec un total de 655,9 millions de dollars en deux vacations, les deux auctioneers non seulement affichent une hausse de 52 % par rapport à l’an dernier, mais retrouvent le sommet de 693 millions de dollars atteint en 2008.

En une semaine, et pour leurs seules ventes du soir d’art impressionniste, moderne et contemporain, Christie’s et Sotheby’s auront ainsi écoulé sur le marché de l’art pour plus d’1,1 milliard de dollars et bousculé le Top 10 des records en vente publique. Le Cri de Munch occupe une solide première place, tandis que Orange, Red, Yellow de Mark Rothko entre à la 7e place.

Avec le succès de la première édition new-yorkaise de Frieze Art Fair qui se tenait du 4 au 7 mai, et le chiffre d’affaires important atteint par les deux vacations d’art contemporain (8 et 9 mai), New York consolide son rendez-vous de mai pour les riches collectionneurs de la planète peu affectés par les désordres économiques et financiers mondiaux.

Légende photo

Roy Lichtenstein (1923-1997) - Sleeping girl (1964) - 91,5 x 91,5 cm - Estimé 30/40.000.000 $ - Vendu 44.882.500 $ chez Sotheby's New York le 9 mai 2012 - © photo www.sothebys.com

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque