Vendredi 18 septembre 2020

Les ventes d’art contemporain de New York s’assagissent

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 12 mai 2016 - 588 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [12.05.16] – Les ventes d’art contemporain de Christie’s et Sotheby’s, qui se sont tenues à New York les 10 et 11 mai ne sont pas parvenues à maintenir le niveau de l’an passé. Avec un résultat de 318,4 M$, Christie’s devance toujours Sotheby’s (242,2 M$). En revanche les taux de ventes sont bons.

Mardi 10 mai, la vacation du soir d’art d’après-guerre et contemporain de Christie’s a rapporté 318,4 millions de dollars* (279,1 millions d’euros), un résultat en baisse de 51,65 % par rapport à l’année dernière (658,5 M$). 87 % des 60 lots offerts ont cependant trouvé preneurs, un taux similaire à l’an dernier (88 %), où la vente comptait 82 lots.

Présentée comme la vedette de la vacation, la toile Untitled de Jean-Michel Basquiat (1982) n’a pas déçu et constitue même un nouveau record d’adjudication pour l’artiste. Estimée 40 millions de dollars (hors frais), elle a été vendue 57,3 millions de dollars (50,2 M€, frais compris) à l’homme d’affaires japonais Yusaku Maezawa. Une toile de Mark Rothko réalisée en 1957, No. 17 a été adjugée 32,6 M$ et une autre de Clyfford Still, PH-234 (1948) à 28,2 M$. 84 % des lots proposés n’avaient jamais été vendus aux enchères.

Si l’on ajoute à ce résultat le produit de la vente « Bound To Fail » qui s’est tenue dans la soirée du 8 mai, cela porte le total des ventes d’art contemporain du soir à 396,5 millions de dollars. Sur le même modèle que l’an dernier, Christie’s organisait en effet, outre sa vente du soir traditionnelle, une vente « curatée ». Mais contrairement à la vente « Looking forward to the past » du 11 mai 2015 qui avait rapporté 705,8 millions de dollars avec 34 lots (est. 500 millions), cette année elle n’en a rapporté que 78,1, malgré la vente de 97 % des 39 lots. La statue représentant Hitler, (Him), conçue par Maurizio Cattelan en 2001 et vendue 17,2 M $ n’a pas fait le poids contre la toile de Picasso Les Femmes d’Alger (version O), réalisée en 1955 et adjugée … 179,36 millions de dollars l’an dernier.

-36 % pour Sotheby’s 
La vente d’art contemporain de Sotheby’s qui a eu lieu dans la soirée du 11 mai, a totalisé, elle, 242,2 millions de dollars (212,3 millions d’euros), un résultat en baisse (- 36,2 %) par rapport à celui de l’an dernier (379,7 M $). Mais cette vacation comptait moins de lots (44) qu’en 2015 (62), quasiment tous vendus (95,4% contre 87,3 % en 2015).

C’est un « tableau noir » de Cy Twombly, Untitled (New York City), qui a mené la vente, en atteignant 36,7 M $. Le « diptyque » très attendu de Francis Bacon, Two Studies of a self-portrait (1970), a été adjugé 35 millions de dollars, au-dessus de son estimation (22 - 30 M$). Une autre toile de Cy Twombly, Untitled [Bacchus 1st version V], entre dans le « top 3 » (15,4 M$). Un nouveau record est enregistré pour une œuvre de Sam Francis, Summer #1 (11,9 M$). Du côté des artistes vivants, le Self Portrait as Vincent van Gogh d’Adrian Ghenie (Pace Gallery) a été vendu 2,6 M$ de nouveau à Yusaku Maezawa.

Des artistes ont par ailleurs fait leur entrée dans les ventes du soir, comme Kerry James Marshall, dont Vignette #5 a atteint 970 000 dollars ou encore Gϋnther Förg (Galerie Bernard Ceysson), avec Untitled adjugé 670 000 dollars.

* Tous les prix sont indiqués frais compris sauf les estimations indiquées hors frais.

Légende photo

Clyfford Still (1904-1980), PH-234, 1948, 175,3 x 151,4 cm, huile sur toile - Vente Christie's New York, le 10 mai 2016 - Estimation 25/35 M$ - Adjugé 28,165 M$ (frais compris) - Photo Christie's Images Limited

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque