Mardi 18 décembre 2018

Les tombes égyptiennes pourraient un jour disparaître à cause de la respiration des touristes

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 août 2009 - 168 mots

LOUXOR (ÉGYPTE) [20.08.09] – Selon Zahi Hawass, le chef des Antiquités égyptiennes, les tombes de la Vallée des Rois sont menacées, entre autres, par le flot des touristes.

Les célèbres tombes de la Vallée des Rois pourraient disparaître d’ici 150 à 500 ans, a affirmé le chef des Antiquités égyptiennes Zahi Hawass à l’AFP. Selon Hawass, le souffle des touristes serait la principale cause des détériorations.

« Les tombes (de la Vallée des Rois et celle des Reines) qui sont ouvertes aux visiteurs sont menacées de sérieux dégâts à la fois sur les couleurs et les gravures. Les taux d’humidité et de moisissure sont en augmentation en raison du souffle des visiteurs et cela signifie que les tombes pourraient disparaître d’ici 150 à 500 ans », a averti Hawass.

C’est pour cela que cette autorité de l’égyptologie a pris une série de mesures de protection des tombes, comme la mise en place des nouveaux systèmes d’aération, la limitation du nombre de visiteurs et la fermeture de certaines tombes.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque