Dimanche 25 février 2018

Les portraits de Saint Laurent retirés de l’exposition Andy Warhol à la demande de Pierre Bergé

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 17 mars 2009

PARIS [17.03.09] – Pierre Bergé confirme dans un courrier adressé au journal Le Monde les raisons pour lesquelles il s’oppose à l’accrochage des portraits de son compagnon Yves Saint Laurent, tel qu’il était prévu pour l’exposition Andy Warhol au Grand Palais.

En réponse aux propos tenus par le commissaire de l’exposition, Alain Cueff, et rapportés par le journal Le Monde, Pierre Bergé a adressé une lettre au journal, dans laquelle il justifie sa décision de retirer les tableaux de l’exposition consacrée à Andy Warhol. « Qui oserait soutenir aujourd’hui qu’Yves Saint Laurent était seulement un couturier ? Placer Yves Saint Laurent dans la section « glamour », c’est faire peu de cas de son œuvre et le confondre avec des beautiful people », a-t-il écrit dans cette lettre. Pierre Bergé ajoute qu’il regrette que M. Cueff ne l’ait jamais consulté au sujet de la manière dont il envisageait l’exposition et l’accrochage des tableaux dont il est le propriétaire.

Refusant de voir les portraits d’Yves Saint Laurent accrochés dans la section « Glamour », aux côtés de portraits de couturiers tels que Sonia Rykiel, Giorgio Armani ou Hélène Rochas, Pierre Bergé avait suggéré au commissaire de l’exposition de les exposer seuls, sur le palier de l’escalier monumental qui mène au 1er étage. La proposition a été refusée en raison de différents facteurs risquant de dégrader les toiles.

La proposition de Pierre Bergé d’accrocher les tableaux dans la section « Artistes » a à son tour été rejetée, car elle impliquait le déplacement d’autres toiles, impossible du point de vue juridique et matériel. Pierre Bergé a alors pris la décision de retirer les portraits de l’exposition.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque