Les musées de la Ville de Paris bientôt regroupés dans un établissement autonome

Par Jean-Christophe Castelain · lejournaldesarts.fr

Le 20 janvier 2011 - 383 mots

PARIS

PARIS [20.01.11] - Les 14 musées de la Ville de Paris seront logés avant la fin du premier semestre 2012 dans un établissement public administratif afin de leur offrir plus d’autonomie et ainsi rendre un meilleur service au public. Une mission de préfiguration a été installée.

Nous voulons « un grand Louvre des musées parisiens » annonce Christophe Girard en introduction au point presse. A défaut de disposer des moyens du Louvre, les 14 musées de la Ville bénéficieront bientôt du statut d’autonomie du musée universel. Ils seront en effet regroupés, avant la fin du premier semestre 2012, dans un établissement public administratif (un EPA), avec sa propre personnalité juridique et ses propres moyens. Le nouvel établissement devrait compter environ 1000 personnes et entre 100 et 150 personnes au siège dont la localisation géographique n’a pas encore été définie.

Une mission de préfiguration va être mise en place, sans doute dirigée par Delphine Lévy, auteur d’un rapport sur le sujet, remis à Bertrand Delanoë en mai 2010 et actuel conseiller auprès du Maire. Il lui appartient de définir le périmètre du futur EPA et surtout déminer le terrain auprès des syndicats. Car si la gestion technique des carrières des agents territoriaux relèvera toujours de la Ville, l’EPA disposera de sa propre direction du personnel et de ses propres instances paritaires.

Danielle Pourtaud, l’ajointe au Maire en charge du patrimoine a tenu à souligner que ce mécano juridique visait à améliorer le service des publics, sans entrer dans les détails. Pour l’heure, en marge de cette réorganisation, un projet d’équipe volante d’agents de surveillance est en cours afin de pouvoir organiser plus de nocturnes dans les musées.

Il faut dire que le mode de gouvernance des 14 musées ne facilite pas la prise de décision et la motivation des conservateurs. Gérés en régie directe, ils dépendent de nombreux services de la Ville, à commencer par Paris Musée et le bureau des musées de la Direction des Affaires Culturelles. Si les grands musées que sont le musée d’art moderne, le Petit Palais ou Carnavalet ont pu au fil du temps négocier des effectifs propres et des moyens plus importants, les autres sites (Maison Balzac, musée Zadkine, Bourdelle, de la Vie Romantique..) dépendent lourdement de leur tutelle, de la programmation des expositions jusqu’à l’achat d’une gomme.

Légende photo

La Mairie de Paris - Photographe Luc Viatour - 2007 - Licence CC BY SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque