Vendredi 14 décembre 2018

Les héritiers de Vollard réclament 429 toiles à la Serbie

Par Thomas Bizien · lejournaldesarts.fr

Le 24 avril 2012 - 364 mots

PARIS [24.04.12] – Le Musée de Belgrade conserve depuis 1949 des toiles de la collection Vollard dont l’acquisition est âprement discutée. Les héritiers Vollard viennent de porter plainte.

Une plainte vient d’être déposée à l’encontre du Musée de Belgrade. François Honnorat, l’avocat qui représente les héritiers d’Ambroise Vollard, lui reproche de détenir illégalement 429 œuvres issues de sa collection. « Les directeurs de Musée qui exposent ces travaux ne peuvent feindre de l’ignorer » a écrit l’avocat dans la plainte déposée le 18 avril 2012 retranscrite par Reuters.

À la mort d’Ambroise Vollard en 1939, aucun héritier n’est désigné pour recevoir les 10.000 œuvres qu’auraient pu compter sa collection. C'est alors que Lucien Vollard, son frère, confie près de 600 œuvres à Erich Chlomovitch, jeune marchand d’art venu de la Croatie pour assister le collectionneur. Après en avoir placé une partie dans un coffre parisien, Chlomovitch regagne la Yougoslavie avec 429 toiles. Parmi elles, 48 Renoir, 29 Degas, 12 Vlaminck, 11 Bonnard, 11 Redon, des bronzes de Maillol et de nombreuses aquarelles de Gauguin, Cézanne, et Pissarro. Cette « collection Chlomovitch » est exposée à Zagreb en 1940.

Or en 1943, Chlomovitch, juif, est arrêté et assassiné dans un camp de concentration. Sa mère, Roza, survit et à l'issue de la guerre passe un accord oral avec le Musée national de Belgrade pour lui céder la collection. Mais tuée dans un accident de train alors qu’elle est en route pour formaliser l’accord, Roza Chlomovitch ne peut en négocier les termes. La collection est tout de même intégrée au Musée national de Belgrade. Une acquisition largement contestée par les héritiers Vollard, ainsi que par les héritiers Chlomovitch.

Pour tenter de récupérer ces toiles, la nouvelle procédure s’appuie sur les décisions de justice rendues en 1996 dans le conflit qu’opposait les héritiers Vollard et la Société Général. La Cour d'appel d'Amiens donnait alors raison aux héritiers, en restituant aux descendants les 190 peintures laissées par Erich Chlomovitch dans le coffre de la banque. Cette partie de la collection a depuis été mise en vente chez Sotheby's le 29 juin 2010.

Légende

Auguste Renoir - "Portrait de Ambroise Vollard" (1908) - Institut Courtauld - Londres - source Wikipedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque