Dimanche 8 décembre 2019

Les fréquentations du Louvre et d’Orsay en 2007

lejournaldesarts.fr

Le 25 janvier 2008 - 248 mots

Les premiers résultats de visites dans les musées commencent à être rendus publics. Le Louvre et le musée d’Orsay qui occupent le sommet du palmarès, entretiennent une émulation qui se joue moins sur le nombre total d’entrées (le Louvre sera toujours gagnant) que sur le pourcentage d’augmentation de la fréquentation.

Le musée du Louvre, avec 8,3 millions de visiteurs annoncés en 2007 ne peut augmenter indéfiniment sa fréquentation. Le musée d’Orsay, quant à lui, avec 3,2 millions des visiteurs en 2007, a augmenté sa fréquentation de 5,23 % par rapport à l’année précédente. Ces résultats positifs sont et demeurent des estimations qu’il faut apprécier comme telles.
Une grande partie du public bénéficiant de l’accès gratuit échappent à la comptabilité du Louvre et d’Orsay. C’est le cas des titulaires d’une carte professionnelle d’enseignant ou de presse, les demandeurs d’emploi ou bénéficiaires de minima sociaux (RMI, etc.), les moins de 18 ans ou les artistes qui viennent une fois ou cent fois par an au musée, sans que les institutions puissent le mesurer précisément. Les innombrables entrées gratuites et sans ticket relèvent donc des estimations de ceux qui les fournissent.
De plus, les entrées aux expositions gratuites et incluses dans le billet d’entrée aux collections, par exemple « Praxitèle » ou « L’Iran Safavide » au Louvre ne sont pas quantifiables facilement.
Par ailleurs, les musées devraient communiquer le « nombre de visites » plutôt que celui de « visiteurs » qui ne correspond pas à la réalité du comptage.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque