Les francs-maçons inaugurent leur musée rénové

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 12 février 2010

PARIS [12.02.10] – Le Grand Orient de France (GODF) a inauguré, mercredi 10 février 2010, son musée de la franc-maçonnerie, agrandi et rénové, rue Cadet à Paris (IXe). « Trois siècles d’humanisme et d’histoire » y sont présentés. Le musée sera ouvert au public à partir du jeudi 11 février.

Le lieu qui vient remplacer l’ancien espace aménagé en 1973 expose le riche patrimoine culturel de cet ordre mal connu en France du grand public – attiré beaucoup plus par ses mystères que par ses valeurs de laïcité et d’humanisme – et présente le rôle qu’il a joué dans l’histoire de France.

« Ce musée a pour vocation d’expliquer ce qu’est vraiment la franc-maçonnerie et de tordre le cou à certains fantasmes. Il présente aussi la contribution des loges à l’histoire de France depuis trois siècles dans les domaines philosophiques et politiques, mais aussi littéraire, artistique ou religieux » explique Pierre Mollier, directeur du service bibliothèque-archive du GODF dans les colonnes du Parisien.

Le musée présente chronologiquement des documents et des objets – dont une étonnante collection de faïence à décor maçonnique – du XVIIIe siècle à nos jours dans une mise en scène modernisée. Il dévoile aussi les décors et les tenues portées par les francs-maçons lors des réunions. Parmi les pièces phares : le tablier de Voltaire, l’épée offerte à Lafayette ou encore un manuscrit rare, l’édition originale des « Constitutions » d’Anderson, premier texte établissant dès 1723 les règles de la franc-maçonnerie.

Selon l’AFP, le musée évoque également les luttes auxquelles a participé l’ordre lors des deux grandes périodes qui ont vu la franc-maçonnerie au cœur des événements historiques à savoir le Siècle des Lumières et la IIIe République.

Créé en 1889 sous le nom de « Musée du Grand Orient de France », victime de spoliations sous l’Occupation, réouvert en 1973, le musée a progressivement constitué ses collections. Il est le seul « musée de la franc-maçonnerie » qui bénéficie depuis 2003 du label « Musée de France » délivrée par le Ministère de la Culture.

Le musée s’est doté d’un projet scientifique et culturel pour assurer son développement et remplir sa mission. Des manifestations temporaires et thématiques compléteront l’exposition permanente ont précisé les responsables du musée.

Créée en 1717 à Londres, la franc-maçonnerie s’exporte rapidement à travers toute l’Europe au début du XVIIIe siècle. En France, elle compte actuellement 140 000 membres et une trentaine d’obédiences dont le Grand Orient de France est la plus ancienne.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque