Les fondateurs de la marque Guess vont ouvrir leur musée d’art contemporain à Los Angeles

Par Anna Halter · lejournaldesarts.fr

Le 27 août 2013 - 387 mots

LOS ANGELES (ETATS-UNIS) [27.08.13] – Maurice et Paul Marciano, deux des quatre frères fondateurs de la marque Guess, installent leur collection d’art contemporain au cœur de Los Angeles.

Fondateurs en 1981 de la désormais célèbre marque de jeans Guess, les frères Marciano sont connus pour leur ambition professionnelle, mais également pour leur activité de collectionneurs. Intéressés par l’art impressionniste durant leurs premières années, Paul et Maurice Marciano se sont ensuite tournés vers l’art contemporain.

Une collection aujourd’hui conséquente, qui nécessite d’être conservée et présentée en un lieu adapté et fonctionnel. La fondation d’un musée privée répond à la fois à cette exigence de conservation mais également à leur souhait de soutenir la jeune scène artistique de Californie, en pleine expansion depuis une dizaine d’années.

Le musée des frères Marciano occupera un ancien temple franc-maçon de la ville, sur Wilshire Boulevard, dans un imposant bâtiment construit par l’architecte californien Millard Sheets. Acheté pour 8 millions de dollars le site nécessite une campagne de restauration et de réhabilitation ; ses portes ne devraient ouvrir que d’ici 18 mois.

Construit sur quatre niveaux et comprenant près de 90 000 mètres carrés exploitables, la superficie du lieu tend à égaler celle du musée d’art contemporain de la ville.

Le premier niveau sera consacré à l’exposition des œuvres, le second comportera des bureaux et sera doté d’une librairie.

L’aménagement d’un grand atelier est également prévu afin d’accueillir en résidence des artistes californiens.

Si l’ouverture d’une énième fondation privée ne fait pas l’unanimité auprès des acteurs du monde de l’art, de nombreux témoignages enthousiastes ont été recueillis autour de ce projet. Jeffrey Deitch, récemment reconduit dans ses fonctions de directeur du Musée d’art contemporain de Los Angeles, a confié au New York Time un avis des plus positifs : « Los Angeles dégage une incroyable énergie créatrice et le projet de Maurice (Marciano) va également y contribuer. Je crois que ce projet deviendra l’un des plus importants lieux du pays pour l’art contemporain ». Pour l’artiste John Baldessari, le lieu sera « un bel endroit pour exposer de jeunes artistes ».

Une seule ombre au tableau : à défaut de pouvoir répondre aux exigences nécessaires à l’accueil du public (emploi du personnel d’accueil, du personnel de sécurité) le musée ne devrait, dans un premier temps, être ouvert au public uniquement sur rendez vous.

Légende photo

Temple Maçonnique (1961)- Boulevard Wilshire - Los Angeles - © Photo Tyler Merbler - 2012 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque