Jeudi 19 septembre 2019

Les Etats-Unis restituent à l’Egypte un sarcophage pharaonique

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 24 février 2010 - 246 mots

LE CAIRE (EGYPTE) [24.02.10] – Une nouvelle victoire pour Zahi Hawass ! Les Etats-Unis s’apprêtent à restituer à l’Egypte, en mars 2010, un sarcophage orné de peinture datant de la XXIe dynastie (1081-931 avant J.-C.).

L'annonce a été faite par le ministre égyptien de la Culture, Farouk Hosni. Zahi Hawass, chef du Conseil suprême des antiquités égyptiennes (CSA) fera le déplacement jusqu'à Washington pour recevoir en personne le sarcophage, le 10 mars 2010.

En novembre 2009, l’Egypte avait réclamé aux Etats-Unis le retour de ce sarcophage. Il avait été récupéré par les douanes américaines à l’aéroport international de Miami (Floride) en octobre 2008 auprès d’un marchand espagnol en provenance de Barcelone.

Le marchand « qui avait des liens familiaux avec le coordinateur spécial propriétaire du musée égyptien de Barcelone » selon Zahi Hawass n’a pas pu avancer la preuve de sa propriété, « ce qui montre qu’il a quitté l’Egypte illégalement » a-t-il ajouté.

Le sarcophage provenant de Thèbes a été sorti illégalement d’Egypte en 1884. Taillé pour prendre la forme de son occupant, le sarcophage présente un décor d’images et d’inscriptions religieuses dont la fonction est d’assister l’âme du défunt lors de son voyage dans l’au-delà.

Le sarcophage s’ajoute ainsi à la liste des quelques 6 000 objets – sortis du territoire égyptien pendant la période coloniale par les archéologues, les aventuriers ou les voleurs - récupérés par Zahi Hawass depuis sa nomination à la tête du CSA en 2002. Une liste qui n’est certainement pas définitive.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque