Les droits d’auteur du photographe Patrick Cariou reconnus dans un litige avec la galerie Gagosian et Richard Prince

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 23 mars 2011 - 285 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [23.03.11] – Richard Prince qui avait réutilisé des photographies de Patrick Cariou dans ses œuvres exposées à la galerie Gagosian, a été jugé coupable de violation de droits d’auteur. Les œuvres seront retirées du marché, et le photographe d’origine française devrait recevoir des dommages et intérêts.

Vendredi, la justice à donné raison à Patrick Cariou, qui poursuivait en justice Richard Prince et la galerie Gagosian pour violation de droits d’auteur, selon le New York Times.
Richard Prince s’est servi de plus de 41 photographies d’art de Patrick Cariou pour réaliser les collages de sa série « Canal Zone », exposée en 2008 à la galerie Gagosian à New York. L’artiste et la galerie américaine devront retirer ces œuvres de la vente et informer tous les propriétaires que leurs copies sont illégales. Une prochaine audience se tiendra en mai, pour déterminer les éventuels dommages et intérêts.

Richard Prince, connu pour se servir d’images publicitaires et de photographies diverses dans ses peintures et collages, se défend en affirmant que cette réutilisation serait comparable à une « référence à des peintres comme Picasso ou Willem de Kooning » et qu’elle devrait être libre de droits. Or, la juge Deborah A. Batts, insiste sur le fait qu’une « nouvelle œuvre d’art » doit être une « transformation » et apporter un éclairage relatif à l’œuvre qui est source d’inspiration.

En 2008, Patrick Cariou, né en France mais qui a grandi à New York, avait appris que des photographies de son livre « Yes Rasta » étaient utilisées dans des collages exposés à la galerie Gagosian. Ayant d’abord exigé que les œuvres soient retirées, il n’obtint pas de réponse de la part de la galerie. Il intenta alors un procès en 2009 pour réclamer ses droits d’auteur.

Légende photo

En noir et blanc : Patrick Cariou - photographie parue dans "Yes Rasta" (2002)

En couleurs : Richard Prince - Tales of Brave Ulysses, 2008 - Courtesy Gagosian Gallery, New York

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque