Les douze artistes finalistes pour la Bourse Révélations Emerige

Par Carole Blumenfeld · lejournaldesarts.fr

Le 28 juin 2017

PARIS [28.06.17] - La Bourse Révélations Emerige va prochainement annoncer le nom des douze finalistes, parmi 900 candidats, pour son prix qui a su s’installer dans le paysage de la création contemporaine. Le JDA a pu se procurer la liste en exclusivité.

Le Président du groupe Emerige, Laurent Dumas, se félicite du degré de sérieux des quelques 900 dossiers étudiés avec Angélique Aubert et les galeries Papillon de Paris et The Pill d’Istanbul invitées à cette édition 2017 : « La qualité des candidats cette année était particulièrement élevée. Tous les artistes qui candidatent se donnent beaucoup de mal et il est important de les encourager et de porter un regard bienveillant sur cette génération très prometteuse. » Il rappelle l’effet tremplin de ce prix puisque la majorité des finalistes des trois premières éditions ont désormais une galerie ou ont présenté leurs travaux dans une institution reconnue.

« Les douze artistes sélectionnés aujourd’hui se distinguent les uns des autres par des territoires très marqués et franchement campés et surtout des climats artistiques et des terrains de réflexion très différents » confie Gaël Charbau qui insiste sur « la singularité de l’écriture plastique » des douze nominés : Mali Arun, Laetitia De Chocqueuse, Marcel Devilliers, Jérôme Grivel, Alice Guittard, Luke James, Fabien Leaustic, Alice Louradour, Gwilhem Lozac’h, Eva Medin, Linda Sanchez et Apolinia Sokol, soit sept femmes et cinq hommes.

Le 7 novembre prochain, lors du vernissage de l’exposition organisée à la Villa Emerige, le jury (Andrea Bellini, Éric de Chassey, Suela Cennet, Laurent Dumas, Alexia Fabre, Eric Mangion, Didier Marcel, Claudine et Marion Papillon) désignera le lauréat qui succèdera à Vivien Roubaud, Lucie Picandet et Edgar Sarin.Il se verra prêter un atelier, recevra une dotation de 7 500 euros destinée à la production de ses œuvres, d’une exposition personnelle à la galerie Papillon et d’une exposition collective à la galerie The Pill et d’un accompagnement tout au long de l’année tandis. 7 500 euros seront également alloués à la galerie parisienne pour l’exposition.

Dès cet après-midi, Gaël Charbau, dont Laurent Dumas ne manque pas de louer l’« exceptionnel professionnalisme, la probité et l’œil exigeant » va rencontrer les artistes dans leurs ateliers : « c’est le moment que je préfère. On tente d’entrer directement dans le vif du sujet pour comprendre comment les douze pratiques par leurs techniques et leurs territoires d’exploration intellectuelle, vont pouvoir dialoguer ensemble à la Villa Emerige. »

Information
Les sites Internet de Révélations Emerige et de la Villa Emerige à Paris

Légende Photo :
Vue de l'exposition « Une Inconnue d’avance » à la Villa Emerige - Bourse Révélations 2016 – Photo Léa Belooussovitch | Courtesy Révélations Emerige

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque