Les concepteurs de la Villa Méditerranée à Marseille accusés de plagiat

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 mai 2013 - 262 mots

MARSEILLE [13.05.13] – L'architecte lyonnais Mohamed Ali Chafter estime que la Villa Méditerranée, conçue dans le cadre du lifting architectural de la cité phocéenne, est calquée sur l'un de ses projets d'étudiant. Il a saisi la justice et réclame 3,5 millions d'euros de dommages et intérêts.

En juin 2001, Mohamed Ali Chafter, étudiant de l'École d'architecture de la ville et des territoires de Marne-la-Vallée, présente un projet de grande mosquée pour son diplôme de fin d'année. Salué par le jury, le projet imaginé pour le site du J4 – où se trouve justement aujourd'hui la Villa Méditerranée -, présente notamment une grande construction en porte à faux qui surplombe un bassin. Un plan audacieux, qui rappelle celui du nouvel édifice marseillais conçu par Stefano Boeri, Jean-Pierre Manfrédi et Ivan Di Pol.

Comme le rapporte La Provence, Mohamed Ali Chafter aurait présenté ce projet début 2003 lors d'un entretien d'embauche infructueux au cabinet de Jean-Pierre Manfrédi. Lorsque la région PACA demande à l'Area - société publique d'aménagement qui est son opérateur -, de se lancer dans le projet de la Villa, c'est l'offre du trio Boéri-Manfrédi-Di Pol qui est retenue.

Le jeune architecte, installé à Lyon, constate la ressemblance mais n'intervient que début 2012, en proposant une solution à l'amiable à l'Area. Face au silence de la société, Mohamed Ali Chafter  assigne l’Area fin 2012 devant le tribunal de grande instance pour « non-respect de la propriété intellectuelle ».

Selon France 3 Rhône-Alpes, le plaignant demande 3,5 millions d'euros de dommages et intérêts et devra attendre 2014 pour qu’un premier jugement soit rendu.

Légende photo

La Villa Méditerranée le soir de l'ouverture officielle de Marseille Capitale européenne de la culture 2013 - © Photo Villa Méditerrannée - 2013 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque