Samedi 7 décembre 2019

Les chiffres de la quinzaine du 15 au 31 décembre 2007

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 16 janvier 2008 - 405 mots

Avec 270.000 visiteurs depuis le 15 décembre, Courbet mène la course en tête des expositions les plus fréquentées avec 4800 visiteurs par jour en moyenne.

Ce qui est plus que les 3935 visiteurs quotidiens de Mélancolie en 2005 mais nettement moins que ce qui restera un record : les 6270 visiteurs quotidiens de Klimt, Schiele, Moser, Kokoschka en 2005. Ce résultat tient compte de la semaine de grève des transports en commun qui a fortement touchée l’ensemble du secteur culturel. Malgré cet imprévu, 3300 visiteur/jour sont allés admirer les portraits botaniques d’Arcimboldo au musée du Luxembourg, ce qui est moins que l’exposition Modigliani en 2002 (4515 visiteurs/jour). 2671 visiteurs/jour sont allés voir Hodler au musée d’Orsay, une fréquentation dans la moyenne basse pour le musée d’Orsay

Après ce trio de tête, Design contre Design a trouvé son public au Grand Palais avec 1800 visiteurs/jour. A Paris, toujours, l’exposition des peintures d’Helene Schferbeck au MAVP connaît un franc succès avec 1413 visiteurs/jour. Objectif réussi pour la première rétrospective française de l’artiste suédoise, peu connue en dehors de son pays d’origine.
Au Louvre, Le Chant du monde : l’art de l’Iran Safavides, seule exposition payante et comptabilisée du musée a attiré 1300 visiteurs/jour.
En Province, seule l’exposition L’Impressionnisme de France et d’Amérique présentée au musée de Grenoble, fait partie cette quinzaine, du club très fermé des plus de 1000 visiteurs/jour, avec 1066 visiteurs quotidien. C’est moins que la première étape montpelliéraine de l’exposition qui avait enregistrée, cet été, la fréquentation record de 1360 visiteur/jour. L’événement avait, sans doute, bénéficié de l’attrait médiatique de la réouverture du musée Fabre qui organisait la manifestation. Ce principe se vérifie encore a contrario avec la rétrospective du peintre et fondateur du musée de Montpellier François-Xavier Fabre, qui, à domicile, n’enregistre que 533 visiteurs/jour.
C’est, toutefois, beaucoup mieux que les deux manifestations réunies autour de l’œuvre du sculpteur Henri de Triqueti présentées parallèlement au musée Girodet de Montargis et au musée des Beaux-Arts d’Orléans, qui n’ont attiré que 68 et 63 visiteurs/jour depuis leur ouverture.
A titre de comparaison, l’exposition monographique sur Charles Mellin au musée des Beaux-Arts de Caen qui vient de se terminer a attiré 100 visiteurs par jour.
Les expositions thématiques en province s’en sortent mieux avec 305 visiteurs/jour pour La Mythologie de l’Ouest dans l’art américain présentée au musée des beaux-Arts de Rouen et 366 visiteurs/jours pour Le plaisir au dessin, actuellement au musée des Beaux-Arts de Lyon.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque