Vendredi 23 février 2018

Les autorités allemandes réaffirment que le buste de Néfertiti restera en Allemagne

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 mai 2010

LE CAIRE (EGYPTE) [26.05.10] – Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, a précisé de façon claire que le buste de Néfertiti, réclamé par l’Egypte, doit rester en Allemagne tout en assurant que le différend n’entamerait pas les relations entre les deux pays.

Abordant la question délicate de la restitution du buste de Néfertiti, pièce maîtresse du Neues Museum de Berlin lors d’une visite officielle au Caire, le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, a souligné que la place « légitime » du célèbre buste était en Allemagne.

Tout en reconnaissant le bien-fondé de la revendication égyptienne, le ministre a fait valoir que le buste représentant l’épouse du pharaon Akhenaton, était « une acquisition légale de l’Etat prussien » selon l’AFP, suite à une répartition officielle de divers objets archéologiques entre autorités prussiennes et égyptiennes. Westweller s’est également appuyé sur l’argument selon lequel l’état de conservation du buste rendrait tout déplacement impossible.

Pour Zahi Hawass, le chef des antiquités égyptiennes, le buste de Néfertiti, découvert en 1912 à Tell el-Amarna (sud de l’Egypte ) par l’archéologue allemand Ludwig Borchardt , a été envoyé illégalement en Allemagne dissimulé dans de la glaise et grâce à de faux documents.

Le ministre allemand a assuré faire tout son possible pour que ce différend n’interfère en rien dans les relations entre l’Allemagne et l’Egypte. Son homologue égyptien, Aboul Gheit, a assuré que l’Egypte continuerait ses négociations avec ses « amis » allemands. L’Egypte réclame la restitution du buste depuis 1930.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque