Vendredi 13 décembre 2019

Les archives de Frank Lloyd Wright transférées à New York

Par Lucile Pages · lejournaldesarts.fr

Le 6 septembre 2012 - 350 mots

NEW YORK (ÉTATS-UNIS) [06.09.12] – Le MOMA et la bibliothèque d’architecture et des beaux-arts Avery de l’université Columbia, viennent de s’associer pour l’acquisition de la vaste collection d’archives de l’architecte Frank Lloyd Wright.

Les archives de Frank Lloyd Wright (1867-1959) sont constituées de 23 000 dessins, 44 000 photographies, une douzaine de maquettes ainsi que les manuscrits, correspondances et tous les documents administratifs de l’architecte. C’est l’une des plus importantes collections d’archives d’un architecte moderne, si ce n’est la plus importante, a précisé Berry Bergdoll, conservateur en chef du département d’architecture et de design au MOMA et professeur à l’Université Columbia. Tout a été préservé par la Fondation Frank Lloyd Wright, jusqu’à un dessin esquissé par l’architecte sur une serviette de table de l’hôtel Plaza.

Ces archives étaient jusqu’à présent conservées par la Fondation dans les deux maisons « Taliesin » de l’architecte (dans le Wisconsin et en Arizona). Trop importantes, la plupart des archives n’étaient pas exposées au public. À long terme, la Fondation n’aurait pas pu assumer les frais de conservation de la collection, a précisé Sean Malone, directeur de la Fondation.

Partagées à New York entre le musée et la bibliothèque, les archives pourront être exposées de façon plus régulière à partir de 2013. La Fondation reste partenaire du projet, en aidant les deux institutions américaines dans la conservation et l’interprétation des travaux de Lloyd Wright. Elle conserve également les deux maisons (qu’elle possède) ainsi que les meubles et la collection d’art de l’architecte. Les trois institutions forment désormais la Fondation des Archives de Frank Lloyd Wright (Frank Lloyd Wright Foundation Archives).

Les maquettes et les éléments d’architecture seront conservés par le MOMA, tandis que tous les documents papiers seront conservés et consultables à la bibliothèque Avery. Pour Gleen Lowry, directeur du musée, cette accessibilité aux archives est aussi l’occasion de donner un nouvel élan aux recherches, expositions et publications sur l’architecte. Les travaux de Wright pourront dialoguer avec ceux de Picasso, Mies van der Rohe et Le Corbusier, permettant ainsi de le repositionner en tant que figure clé du développement de l’art et de l’architecture moderne.

Légende photo

Frank Lloyd Wright - 1949 - source : Houston Public Library Archives Kamrath / Wikimedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque