Les 23 sites de l’appel à projet « réinventer.paris » dévoilés par Anne Hidalgo

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 4 novembre 2014 - 393 mots

PARIS [04.11.14] – Anne Hidalgo a indiqué lors d’une conférence de presse au Pavillon de l’Arsenal lundi 3 novembre la teneur de l’opération réinventer.paris en invitant les « créateurs de tous les bords » à prendre part à cet « appel à projets urbains innovants » qui se déploiera sur 23 sites dont la mairie de Paris est propriétaire.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a communiqué lundi 3 novembre 2014 la liste des sites parisiens retenus dans le cadre de l’opération « réinventer.paris ». Cet « appel à projets urbains innovants » affiche ses ambitions : accompagner la mutation rapide de la vie citadine, repenser les rapports entre les différents espaces et inventer une métropole du futur.

« réinventer.paris » veut donner la possibilité à tous les talents de participer à la métamorphose urbaine à venir. Le but est de faire naître des associations de savoir-faire et de compétences en réunissant dans un même collectif des investisseurs, des artistes, des usagers, des architectes… une foule hétéroclite au premier abord dont la réunion devrait permettre l’émulation et la création d’un nouveau type de lieu, multiforme.

Le calendrier prévoit la clôture des inscriptions en janvier 2015, une première remise des offres au printemps puis une procédure de sélection qui devrait aboutir à l’hiver 2016. Les sites proposés ont l’avantage d’être tous rapidement mobilisables dans l’optique d’une livraison des espaces à l’horizon 2020, avant la fin du mandat d’Anne Hidalgo.

Ces 23 sites représentent environ 150 000 m2 de surface à réinventer, en majorité propriétés de la ville de Paris ou de ses partenaires comme les bailleurs sociaux. La diversité est de mise dans la nature des lieux : un hôtel particulier du XVe siècle situé rue de la Bûcherie dans le Ve arrondissement a été retenu au même titre que le terrain Pershing et le volume déployé au-dessus du périphérique dans le quartier de la Porte Maillot, aujourd’hui occupés par un parking et une gare routière. Si la liberté est de mise concernant les candidats, la mairie dresse tout de même des orientations autour de certains lieux à l’instar de la sous-station électrique Voltaire dans le XIe arrondissement, avenue Parmentier, qu’elle aimerait voir transformer en « cinéma de demain » à travers « l’émergence d’un cinéma populaire et qualitatif » tout en réfléchissant « aux nouvelles modalités d’usage ou de fonctionnement d’un cinéma ».  

Légende photo

Anne Hidalgo, maire de Paris - © Photo Remi Jouan - 2013 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque