L’électricien de Picasso qui possédait 271 pièces du maître serait aussi héritier d’une autre collection de Picasso

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 décembre 2010 - 320 mots

GRASSE [13.12.10] – L’épouse de l’ancien électricien de Pablo Picasso, poursuivi pour recel par la famille du peintre pour avoir conservé 271 inédits de l'artiste pendant près de quarante ans, prétend faire partie des héritiers d'une autre collection du maître. Cette révélation intervient alors que la mise en vente de cette autre collection a été reportée afin d’éviter toute confusion.

Pierre Le Guennec, ancien électricien de Pablo Picasso, et son épouse Danièle, sont poursuivis pour recel, par la succession Picasso pour avoir conservé pendant près de quarante ans, 271 inédits de l’artiste. Le couple de retraités soutient que ces collages et dessins, estimés à environ 60 millions d’euros, seraient des cadeaux du peintre et de sa dernière femme. Les héritiers de Picasso ne croyant pas à cette version des faits ont porté plainte contre X pour recel ; les œuvres ont été saisies par l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (OCBC). Cette enquête est actuellement en cours.

Quelques jours après la découverte de ces inédits, la vente d’une collection d’œuvres de Picasso ayant appartenu au chauffeur de Pablo Picasso, Maurice Bresnu, prévue à Drouot, a été reportée. Le commissaire-priseur chargé de cette vente, Pierre Blanchet, a alors assuré que ce report émanait d’une demande des vendeurs et que ces derniers disposaient de tous les certificats nécessaires pour les lots présentés. Le report aurait été décidé afin d’éviter toute confusion entre les deux affaires. Or, Madame Le Guennec, a révélé à l’AFP qu’elle et son époux sont des « cousins éloignés » de l'ex-chauffeur de Picasso et font partie des héritiers de cette collection.

Maurice Bresnu est décédé en 1991, à cette époque c’est sa veuve Jacqueline qui avait hérité des œuvres que lui avait données Pablo Picasso. Jacqueline Bresnu est décédée en 2009 en laissant six héritiers dont sa « cousine » Danièle Le Guennec qui dit avoir pris connaissance de cette collection à ce moment-là.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque