Dimanche 25 juillet 2021

Le Tribunal de Munich confirme la validité du testament de Gurlitt

Par Isabelle Spicer (Correspondante à Berlin) · lejournaldesarts.fr

Le 27 mars 2015 - 307 mots

MUNICH (ALLEMAGNE) [27.03.15] - Le Musée des beaux-arts de Berne sera confirmé légataire universel des biens du collectionneur allemand dans un mois, si la cousine de Gurlitt ne fait pas appel de cette décision d’ici là. Deux traités de restitution d’œuvres spoliées par les nazis ont par ailleurs été signés par les autorités allemandes.

Le tribunal administratif de Munich a tranché le 23 mars : le testament de Cornelius Gurlitt est valide. Sa cousine, Uta Werner, avait contesté le testament, qui désigne le Musée des beaux-arts de Berne légataire universel de l’ensemble des biens du collectionneur allemand. Elle s’appuyait sur une expertise du psychiatre Helmut Hausner. Celui-ci affirmait que Cornelius Gurlitt n’était pas en état de rédiger un testament de son libre arbitre. Au moment de la rédaction de celui-ci, Gurlitt était sous tutelle.

Le porte-parole d’Uta Werner précise que le tribunal a tranché sur la foi des documents existants, se référant à deux expertises psychiatriques, dont celle d’Helmut Hausner. Le tribunal a ainsi renoncé à faire comparaître des témoins ou bien à ordonner d’autres expertises indépendantes.

Le jugement n’entrera cependant pas en vigueur avant un délai d’un mois, pendant lequel Uta Werner peut faire appel de cette décision. Les avocats d’Uta Werner vont examiner les conclusions du jugement, qui n’ont pas encore été rendues publiques, avant de prendre la décision de le contester ou non. Si elle ne fait pas appel, le Musée des beaux-arts de Berne entrera en possession de l’héritage.

Les autorités allemandes et les ayant droits légitimes ont par ailleurs signé deux traités de restitution d’œuvres d’art spoliées par les nazis : le Matisse ayant appartenu à Paul Rosenberg, ainsi qu’une œuvre de Liebermann. En raison de la procédure de contestation du testament en cours, ces deux traités devront être approuvés par le tribunal de Munich avant que la restitution puisse être effective.

Légende photo

Palais de Justice de Munich, Allemagne © Photo Nino Barbieri - 2006 - Licence CC BY-SA 2.5 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque