Mercredi 21 février 2018

Le salon ARCO Madrid dans la tourmente

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 29 décembre 2009

MADRID (ESPAGNE) [29.12.09] – A deux mois de l'édition 2010, le salon d'art contemporain madrilène fait face à une profonde crise interne : le comité consultatif chargé de la sélection et plus de 70 galeries participantes menacent de boycotter le salon. En cause, « l'autoritarisme » de la société organisatrice de l'évènement.

La 29ème édition d'ARCO Madrid est menacée par une crise ouverte entre l'IFEMA, la société organisatrice de l'évènement, et les galeristes espagnols soutenus par le comité consultatif chargé de la sélection des galeries.

Les polémiques autour de la programmation de l’ARCO ne sont pas nouvelles, mais la situation est différente cette fois-ci : le comité consultatif menace de démissionner suite à la décision de l'IFEMA d’inviter quatre galeries non sélectionnées par le comité, qui est soutenu par 70 galeries sur les 118 participantes.

Selon le quotidien El Pais, les membres du comité consultatif ont signalé leur mécontentement à l'IFEMA dans une lettre datée du 18 septembre : « le comité consultatif, composé de propriétaires de galeries, est le système utilisée dans toutes les grandes foires d'art d'envergure internationale. Nous croyons nécessaire pour la bonne tenue de l'ARCO à l'intégrité de ce comité, dont les décisions doivent être respectées par la direction de l'IFEMA » .

Le problème est en fait de savoir qui décide du choix des galeries participantes. Depuis 2008, les statuts du comité consultatif ont changé, donnant plus de poids au comité exécutif de l'IFEMA. La situation actuelle est le résultat de la montée des tensions entre les deux entités.

La goutte d'eau provient du choix des quatre galeries « imposées » par la direction. L'une d'elles a été impliquée cette année dans une affaire de faux, une autre est une galerie spécialisée dans les antiquités. Les membres du comité consultatif, sur fond de crise économique, craignent que les choix de l'IFEMA ne pénalisent les galeries « historiques » de l’'ARCO.

Les acteurs de l'ARCO doivent se réunir sous peu pour se mettre d'accord sur les modalités de sélection des galeries pour l'édition 2011, mais les tensions ne risquent pas de disparaître facilement.

Site Internet du salon Arco

Légende photo

Arco 2009 - Photographe Inthesitymad - Licence Creative Commons 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque