Mardi 10 décembre 2019

Le roi de la vis ouvre un nouveau musée

lejournaldesarts.fr

Le 24 janvier 2008 - 171 mots

ERSTEIN [24.01.2008] - Dans la banlieue industrielle de Strasbourg ouvre vendredi 25 janvier un musée d’art moderne, né de la volonté de l’entrepreneur et mécène allemand Reinhold Würth.
Simple et discret, le bâtiment en verre et béton des architectes Jacques et Clément Vergély jouxte le siège de la filiale française du groupe allemand Würth, leader mondial de matériel de fixation. Cette proximité répond à la philosophie du groupe et de son créateur qui font de l’art un vecteur de communication interne. 13e et dernier « musée Würth » attaché à une filiale européenne, le site de Erstein, près de Strasbourg, accueille sur 3200 m² dont 800 exclusivement dédiés à l’espace d’exposition, un florilège de la collection Wüth, axée historiquement sur l’expressionnisme allemand. La première exposition intitulée « Un monde à part » présente les principaux axes de la collection d’art moderne et contemporain qui comportent 11.000 œuvres, de Claude Monet à Gerhard Richter, en passant par Pablo Picasso, René Magritte, Max Beckmann, Christo, Georg Baselitz ou Anselm Kiefer.

Source : AFP
 
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque