Mercredi 11 décembre 2019

Le ready made dématérialisé

Par Anne-Cécile Sanchez · L'ŒIL

Le 22 février 2018 - 283 mots

Emoticônes - Depuis leur invention par NTT Docomo en 1999 – année où la firme japonaise lançait une série de 176 pictogrammes pixellisés destinés à agrémenter les messages envoyés via les premiers téléphones cellulaires –, les émojis ont connu diverses fortunes créatives.

Après la mode du caviardage de reproductions de chefs-d’œuvre croisant culture web et histoire de l’art dans une esthétique ouvertement kitsch, on a vu celle des séries d’émoticônes librement inspirées d’œuvres d’art. En 2015, le designer Hyo Hong avait ainsi détourné les visages extraits des photographies de Cindy Sherman en une vingtaine d’émoticônes capables d’illustrer différentes humeurs. L’année suivante, l’artiste Molly Young, associée au designer Teddy Blank avait, elle, pioché dans la peinture des XVe et XVIe siècles des physionomies de personnages capables de remplacer de façon originale les smileys courants, empruntant aux maîtres de la Renaissance quelques faciès particulièrement expressifs regroupés dans une application à télécharger sur son téléphone mobile.

Tandis que cette même année 2016, le MoMA intégrait les 176 pictogrammes historiques dans ses collections parmi d’autres classiques du design contemporain, c’est aujourd’hui le Whitney Museum of American Art qui met à disposition gratuitement sur l’iTunes Store un « pack » d’émojis signés de l’artiste Laura Owens, à laquelle le musée new-yorkais vient de consacrer une rétrospective de milieu de carrière.

Basée à Los Angeles, surtout connue pour ses peintures, Laura Owens avait exposé en 2015 des céramiques de la taille de balles de ping-pong reproduisant les fameux émojis. Le « pack » est donc la version numérique de ces sculptures vernissées reproduisant les petites figures virtuelles. Qualifiée par le Whitney d’« une des artistes les plus influentes de sa génération », Owens propose en tout cas ici un amusant exercice sur le ready made.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°710 du 1 mars 2018, avec le titre suivant : Le ready made dématérialisé

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque