Le rapport Cluzel voit grand pour le Grand Palais

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 avril 2010

PARIS [20.04.10] – Avec un montant total estimé à 236 millions, le projet de rénovation du Grand Palais présenté par le rapport Cluzel propose un programme ambitieux pour en faire « un nouvel opérateur de niveau international » .

Jean-Paul Cluzel, Inspecteur Général des Finances, Président du Grand Palais et du Conseil d’administration de la Réunion des musées nationaux (RMN) vient de remettre son rapport sur le projet de rénovation du Grand Palais de Paris demandé par le Président de la République qui a souhaité faire de cet établissement un organisme plus cohérent et lui donner un nouvel halo. Intitulé « Un grand palais rénové, un nouvel opérateur culturel », le rapport présente les nouveaux objectifs du Grand Palais et les moyens à mettre en œuvre pour leur réalisation. Voici les principaux axes d’action.

Le projet de rénovation, d’un montant de 236 millions prévoit tout un programme de travaux internes et externes pour une meilleure rationalisation de l’espace qui doit être décloisonné. Cet aspect concerne principalement la Nef du Grand Palais, énorme espace qui souffre d’un manque d’aménagement. Jean-Paul Cluzel veut la rendre plus accueillante en créant de nouveaux espaces distincts d’exposition, mais également d’activités commerciales (librairies, cafétéria entre autres) pour diversifier les publics et aussi créer d’autres sources de revenus.

Il s’agit de continuer les travaux commencés sous le mandat de Renaud Donnedieu de Vabres qui se sont jusque-là limités à la verrière et à la façade. La Nef sera dotée d’un système de régulation qui évitera les grands écarts de température en été et en hiver, un frein à la programmation qui découragent aussi plus d’un visiteur. Une remise aux normes muséales de sécurité est envisagée en priorité.

Comme prévu, le rapport préconise la fusion de l’Etablissement du Grand Palais et de la RMN pour assurer « une seule maîtrise d’ouvrage » et faciliter une gestion plus cohérente des trois entités – la Nef du Grand Palais, les Galeries Nationales et le Palais de la Découverte. Dans ce cadre, le rapport propose une amélioration des relations / circulations entre Palais de la Découverte et Grand Palais avec l’ouverture d’espaces communs. Il propose également une plus grande autonomie des quatre principaux secteurs d’activités de la RMN que sont les expositions, l’édition, l’agence photographique et les boutiques.

Quant au financement du projet, le rapport propose la voie de l’autofinancement partiel par la contraction d’un emprunt de 30 ans à la charge du nouvel établissement – qui sera créé par décret sous le nom juridique d’ « Etablissement public du Grand Palais et de la Réunion des musées nationaux » en attendant de lui attribuer une appellation plus éloquente – d’un montant de 119 millions d’euros. Pour le solde, il est prévu une subvention de l’Etat. Le rapport envisage également un appel au mécénat d’entreprise.

Le calendrier serré du projet prévoit un arrêté des décisions d’ici juin 2010, un concours d’architecture en 2011. Le début des travaux est prévu en 2012 et devrait s’achever en 2017.

Légende photo

La verrière du Grand Palais (2010) - Photographe Ludosane

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque