Jeudi 19 septembre 2019

Le projet d’agrandissement du Fogg Art Museum d’Harvard par Renzo Piano est vivement critiqué

Par Isabelle Freysselinard · lejournaldesarts.fr

Le 3 novembre 2014 - 604 mots

CAMBRIDGE (MASSACHUSETTS, ETATS-UNIS) [03.11.14] – Le nouveau bâtiment construit par Renzo Piano pour agrandir le Fogg Art Museum contraste et dénature l’architecture du campus d’Harvard, en particulier le Carpenter Center for the Visual Arts de Le Corbusier, d’après ceux qui le critiquent.

Le Fogg Art Museum, créé en 1895 sur le campus d’Harvard, avait besoin d’être rénové et agrandi. La directrice des musées d’Harvard Deborah Martin Kao l’explique ainsi : « L’objectif de ce projet est de mettre en valeur la collection et de créer de nouveaux lieux pour que les étudiants, les professeurs et l’ensemble de la communauté puissent l’étudier. » Pour la première fois, la collection du Fogg Art Museum contenant des œuvres d’art européen et américain, la collection européenne du Musée Busch-Reisinger et les œuvres d’art antiques et asiatiques du Musée Arthur M. Sackler, soit environ 250 000 œuvres, seront réunies sous un même toit.

L’important projet de Renzo Piano apporte 40 % d’espace d’exposition supplémentaire, un théâtre pouvant accueillir 300 personnes, des salles de cours et des salles d’études. Des galeries hautes seront consacrées à l’art contemporain et numérique.

Cependant ce projet, avant même d’être inauguré – puisque l’inauguration aura lieu le 16 novembre 2014 -, suscite déjà de nombreuses critiques. Le projet était loin d’être simple, puisque le nouveau bâtiment doit s’inscrire dans le contexte architectural riche et varié du campus d’Harvard, qui mêle les styles architecturaux néo-géorgien, néo-roman, post-moderne et un édifice construit par Le Corbusier. Renzo Piano a choisi de garder la façade néo-géorgienne en briques rouges datant de 1927, ainsi que la cour à arcades Calderwood, et de détruire la façade Est datant de 1991 pour construire un bâtiment rectangulaire, recouvert de bois de cèdre d’Alaska peint en gris clair. Il a également créé une pyramide en verre pour couvrir la cour Calderwood. On peut voir celle-ci dépasser du bâtiment en brique rouge, lorsque l’on se situe au centre du campus.

Le contraste entre l’ancien et le moderne n’est pas apprécié des opposants, mais ce qui choque surtout c’est l’extension d’une rampe de l’édifice de Le Corbusier pour relier le nouveau bâtiment de Renzo Piano au Carpenter Center for the Visual Arts. Beatriz Colomina, historienne en architecture à l’Université de Princeton, mécontente que Renzo Piano n’ait pas su tenir compte de l’héritage de Le Corbusier, parle de « crime contre l’humanité », d’après Artnews. Hayden Salter, diplômé de l’école de design d’Harvard et qui travaille aujourd’hui avec l’architecte Rafael Moneo à Madrid, critique ainsi le projet de Renzo Piano : « L’interaction entre le nouveau bâtiment et un bâtiment pas si ancien que ça est mal gérée. Celle-ci est choquante et semble inutile. Cela semble difficile de comprendre comment un musée peut traiter le patrimoine aussi mal. Le Carpenter Center est un chef-d’œuvre. »

L’historien en architecture spécialiste de Le Corbusier, William J. R. Curtis, va encore plus loin en déclarant que les projets architecturaux de Renzo Piano ne sont rien d’autre qu’une série d’« empiètements » sur les œuvres de Le Corbusier à travers le monde. Il donne comme autre exemple le couvent des clarisses conçu en 2011 par Renzo Piano à côté de la chapelle Notre-Dame-du-Haut de Ronchamp de Le Corbusier.

La rénovation du Fogg Art Museum est le dernier projet d’une longue série de constructions et de rénovations de centres culturels aux Etats-Unis réalisées par Renzo Piano. Si la Menil Collection à Houston, le Nasher Sculpture Center à Dallas et l’agrandissement du musée Isabella Stewart Gardner à Boston ont été très admirés, le Morgan Library & Museum à New York et le Los Angeles County Museum of Art ont été nettement moins appréciés.

Légende photo

Fogg Museum of Art, Université d'Harvard - © Photo Cjs2111 - 2006 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque