Mercredi 19 décembre 2018

Le partenariat muséal entre New York et La Havane a du plomb dans l’aile

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 26 janvier 2017 - 356 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [26.01.17] – Décidé en 2015 au moment du dégel des relations diplomatiques entre Cuba et les Etats-Unis, l’échange de prêts d’œuvres entre le Musée des arts du Bronx et le Musée national des beaux-arts de Cuba n’a fonctionné que dans un seul sens.

L’échange de prêts d’œuvres d’art entre le Musée des arts du Bronx et le Musée national des beaux-arts de Cuba annoncé il y a deux ans dans Le Journal des Arts est moribond. Si le Musée des arts du Bronx a bien respecté son engagement, en prêtant en 2015 plus de 80 œuvres de ses collections au Musée national des beaux-arts de Cuba, la réciproque n’a pas eu lieu, rapporte The New York Times. Les autorités cubaines n’ont pas autorisé la sortie des œuvres du territoire, a annoncé le directeur du musée du Bronx, Holly Block.

Ce partenariat muséal avait été conclu pour l’exposition en deux parties « Wild Noise / Ruido Salvaje » qui devait avoir lieu successivement dans les deux musées. Faute de présenter des œuvres du musée havanais, le musée new-yorkais exposera 60 œuvres provenant d’autres collections mais se rapprochant au plus près de celles espérées (dont celles de Tania Bruguera et d’Ana Mendieta). La manifestation, qui conserve son titre, ouvrira au public le 17 février prochain.

A l’origine, cette deuxième partie de l’exposition devait avoir lieu en 2016. Elle a toutefois été retardée par les autorités cubaines, qui craignaient que leurs œuvres soient saisies par les Etats-Unis pendant la durée du prêt, en réponse aux revendications des Américains qui détenaient des biens à Cuba et qui ont été spoliés par le régime de Fidel Castro en 1959, explique le quotidien new-yorkais.

Holly Block espérait que la loi sur l’insaisissabilité des œuvres prêtées par des institutions étrangères dans le cadre d’une exposition, adoptée par le Sénat américain le 10 décembre 2016 et promulguée par Barack Obama au début du mois, changerait la position de Cuba. Mais cela n’a pas été le cas. La direction du musée havanais n’a pas indiqué si ce refus était lié aux « incertitudes diplomatiques relatives à l’administration Trump » selon le NYT.

Légende photo

Musée des arts du Bronx, Photo courtesy Bronx Museum of the Arts.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque