Mercredi 20 novembre 2019

Le Palais de l'Élysée s'offre une cure de jouvence express

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 août 2011 - 321 mots

PARIS [11.08.11] – La résidence des présidents de la République est l'objet depuis quelques jours des plus importants travaux de restauration depuis 1947. 15,6 millions d'euros pour des travaux qui ressemblent fort à une course contre la montre.

Le président de la République est peut-être en vacances, mais le Palais de l'Elysée est en pleine effervescence : depuis quelques jours, entre 300 et 400 ouvriers d'art s'activent entre 6h00 et 22h00 dans le palais présidentiel. D'importants travaux de rénovations ont été lancés dans l'édifice : « ce sont les plus gros travaux sous la Ve République, et plus précisément depuis 1947, date à laquelle la IVe République (avec le président Vincent Auriol) est venue s'installer ici », a commenté à l'AFP Michel Goutal, architecte en chef des monuments historiques.

De la façade au réseau électrique, des planchers à la cour intérieure, le chantier est global, intense et surtout, chronométré : les travaux doivent être achevés pour la rentrée du conseil des ministres, le 24 aout prochain. Bousculés par le début du chantier, les ministres ont dû déménager temporairement à l'Hôtel de Marigny (la résidence habituelle des hôtes étrangers de la République) lors du dernier conseil avant les vacances estivales.

Trois semaines et pas une de plus pour finir la majeure partie des travaux, cette course contre la montre explique l'impressionnante armada d'ouvriers spécialisés qui a investi le palais, construit en 1720 par les Comtes d'Évreux, puis offert à Madame de Pompadour par Louis XV. Tour à tour résidence de Louis Murat, de Napoléon Ier puis de Napoléon III, le Palais de l'Élysée est devenu la résidence officielle des présidents de la République en 1879.

C'est la Cour des Comptes qui a préconisé ces travaux de rénovation, nécessaires sur un bâtiment qui n'avait pas été restauré à cette échelle depuis près de 50 ans. Le coût du chantier est estimé à environ 15,6 millions d'euros d'ici à la fin de l'année 2011.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque