Dimanche 23 février 2020

Le National Trust va lancer la restauration de Clandon Park

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 20 janvier 2016 - 711 mots

GUILDFORD (ROYAUME-UNI) [20.01.16] – Ravagé par un incendie en avril 2015, le manoir palladien de Clandon Park construit vers 1730, va bientôt être restauré par le National Trust.

Le National Trust a annoncé son intention de restaurer Clandon Park, un manoir palladien dévasté par un incendie en avril dernier, indique The Art Newspaper.

Le National Trust n’a donc pas suivi l’avis de la famille Onslow, les propriétaires d'origine de la maison, qui souhaitait démolir la coquille vide de l’édifice calciné et utiliser l’argent de l'assurance pour d'autres propriétés. Helen Ghosh, directrice générale du National Trust, a déclaré que tout l'argent de l'assurance devait être consacré à Clandon Park et ne pouvait être utilisé ailleurs.

Le mercredi 29 avril, un incendie d’origine électrique s’était déclenché aux alentours de 16h dans les sous-sols de Clandon Park, propriété du National Trust depuis 1956. Le feu s’était rapidement propagé à l’ensemble du bâtiment, malgré l’intervention rapide des pompiers, et n’avait pu être éteint que le jeudi matin. Les intérieurs ont été détruits à 95 % par les flammes, mais la façade a été préservée et une partie des œuvres de sa riche collection a été sauvée.

Le National Trust ne s’était alors pas prononcé sur l’avenir du manoir, toutefois Christopher Rowell, conservateur du mobilier pour le Trust qui avait supervisé les travaux de restauration suite à l’incendie d’Uppark House (West Sussex) en 1989, avait alors déclaré qu’il existait une « lueur d’espoir » pour la restauration de Clandon Park, notamment en cherchant parmi les piles de débris les matériaux qui peuvent être conservés. Effectivement, les premières recherches parmi les débris ont montré qu’il subsistait plus de matériaux en bon état qu’estimé suite à l’incendie.

Le paiement de l'assurance, principalement pour le bâtiment, devrait s’élever à environ 65 millions de livres, cependant les œuvres d'art et le mobilier n’étaient assurés que contre le vol et les dommages, et non contre une perte totale. Les pertes comprennent une grande partie de la porcelaine et des meubles légués en 1968 par le collectionneur Hannah Gubbay, des portraits de la famille Onslow et un ensemble de tapisseries de Mortlake datant des années 1640. Sur les 2 000 œuvres inscrites à l'inventaire, 400 ont pu été évacuées par les équipes de Clandon Park. Environ la moitié des pièces « star », répertoriées comme particulièrement importantes en cas d’évacuation en urgence, ont été sauvées. Une partie de la salle des marbres a été épargnée, y compris deux cheminées de John Rysbrack.

Un toit temporaire et des échafaudages ont été installés au début du mois de janvier. Les archéologues sont toujours en train de passer au crible les décombres à l'intérieur des chambres pour récupérer des objets enfouis et les restaurer. « Nos plans consistent à redonner à certaines parties de la maison leur gloire du XVIIIe siècle, et dans le même temps créer un bâtiment beau et pertinent pour le XXIe siècle », a précisé Helen Ghosh. Dans le détail, le projet du National Trust est de restaurer les chambres de l’étage principal pour les ramener à leur état des années 1720, telles que conçues par l’architecte vénitien Giacomo Leoni. L’étage supérieur, qui conservait moins de décorations d’origine, doit être converti en pièces modernes qui seront utilisées pour des expositions et des événements. Les éléments récupérés du Musée de l’Infanterie du Surrey, qui était situé dans les sous-sols du manoir, ont été déplacés à Woking.

Un concours sera lancé prochainement pour désigner un architecte pour cette opération de restauration. Clandon Park deviendra ainsi le plus grand projet de restauration d’un bâtiment au Royaume-Uni depuis les incendies à Uppark House en 1989 et au château de Windsor en 1992.

Le manoir de Clandon Park a été construit vers 1730 pour Lord Onslow par un architecte vénitien, Giacomo Leoni. C’est l’un des exemples les plus complets de manoir de style palladien du Royaume-Uni. Les intérieurs étaient célèbres pour leurs plafonds en stuc d’origine et leurs cheminées en marbre sculpté. La salle des marbres avait notamment servi de décor pour le film The Duchess en 2008. Clandon Park abritait également une riche collection de mobilier du XVIIIe siècle, de porcelaine et de textiles, ainsi que de nombreuses peintures des XVIIe et XVIIIe siècles d’artistes anglais majeurs, tels Zoffany, Wright of Derby, Hogarth et Barlow.

Légende photo

Clandon Park, peu après l'incendie d'avril 2015 © Photo BristolIcarus - 2015 - Licence CC BY-SA 4.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque