Lundi 16 septembre 2019

Le Musée Gustave Moreau a rouvert ses portes

Par Margot Boutges · lejournaldesarts.fr

Le 13 janvier 2014 - 403 mots

PARIS [13.01.14] - Le Musée Gustave Moreau a rouvert au public après six mois de chantier. La construction de réserves et l’agrandissement du parcours de visite se poursuivront jusqu’à l’automne 2014.

Le Musée national Gustave Moreau - ancien atelier du peintre symboliste légué à l’Etat en 1897 - a rouvert ses portes au public le samedi 11 janvier après six mois de fermeture.

Le visiteur habitué des lieux ne constatera pas beaucoup de transformations. Le circuit de visite et l’accrochage des œuvres des premier, deuxième et troisième étages du musée n’ont pas été modifiés. Seul le rez-de-chaussée, où se trouve l’accueil, a fait l’objet de modifications. Des sondages stratigraphiques et l’étude d’archives écrites ont notamment permis de reconstituer la couleur des murs à l’époque de l’ouverture du musée en 1903. Un coloris crème-pierre dans l’entrée et un ocre-jaune dans l’escalier menant au premier étage ont ainsi remplacé les tons beiges-crèmes.

Ces six mois de fermeture ont principalement servi à la réalisation de travaux de gros œuvre.

Ceux-ci ont vocation à creuser des réserves de 150 m2 dans un sous-sol qui abritera également un cabinet d’art graphique. Ce dernier espace, qui accueillera plus de 10 000 dessins et 3 000 photographies et gravures de la collection personnelle de l’artiste sera accessible sur rendez-vous aux photographes et chercheurs. Il servira également de lieu de base à l’équipe scientifique dont les bureaux sont installés dans la toute proche rue de Clichy.

Les travaux permettront également la réouverture au public de six salles au rez-de-chaussée, fermées depuis la fin des années 1990 pour des raisons de conservation. Ces espaces de 80m2 réintégreront le circuit de visite et permettront la présentation d’un grand nombre d’aquarelles de l’artiste. Deux de ces salles, ainsi qu’une petite pièce au premier étage, faisaient jusqu’ici office de réserve.Un espace total de 20 m2 particulièrement exigu pour une collection de près de 25 000 œuvres.

Financés à hauteur de 1,93 million d’euros par l’Etat dans le cadre du plan Musées 2011-2014, ces travaux s’achèveront à l’automne 2014.

En attendant, les œuvres du musée ne composant pas le parcours permanent - placées dans des réserves extérieures depuis le printemps 2013 aux frais du musée et de l’association des amis du musée Gustave Moreau - font actuellement l’objet d’un reconditionnement par l’équipe scientifique et des restaurateurs. « Beaucoup d’œuvres graphiques étaient encore conservées dans des portfolios du XIXe siècle », explique Marie-Cécile Forest, directrice des lieux.

Légende photo

Musée national Gustave-Moreau, Paris - © Photo Andreas Praefcke - 2008

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque