Mercredi 12 décembre 2018

Le Musée Grévin, un CA de 12,4 millions d’euros et une nouvelle succursale à Montréal

Par Sarah Barry · lejournaldesarts.fr

Le 22 avril 2013 - 440 mots

MONTRÉAL (CANADA) [22.04.13] – Première étape d’un projet de filiales à travers le monde, Montréal a inauguré son Musée Grévin, en présence de diverses personnalités du spectacle et du sport. Il appartient à la Compagnie des Alpes, un groupe privé profitable qui réalise un CA supérieur à 675 millions d’euros dont 12,4 pour le musée.

Le musée de cire du IXe arrondissement de Paris, vieux de 130 ans, a désormais un jumeau dans une ville francophone de l’autre côté de l’Atlantique. Montréal a inauguré en grandes pompes son Musée Grévin le soir du 17 avril 2013, avec acteurs, musiciens et sportifs confrontés à leurs doubles de cire.

Financé par des capitaux privés à hauteur de 10 millions d’euros, le nouvel établissement présente plus de 120 statues (environ 450 pour le musée parisien) sur 2000 m², aux derniers étages d’un centre commercial du cœur de la ville. Des fondateurs de Québec aux joueurs de hockey sur glace, en passant par Michael Jackson, Barack Obama ou encore Céline Dion, les personnalités représentées répondent au désir de proximité que les Québécois et les Canadiens peuvent ressentir vis-à-vis de leur histoire ou de leurs idoles, sportifs ou artistes.

Ce projet est dû à la Compagnie des Alpes, propriétaire du musée. La Compagnie des Alpes est centrée sur deux activités de loisir : l’exploitation de domaines skiables et l’exploitation de parcs de loisirs (Parc Astérix, Futuroscope). Cette dernière activité a généré un chiffre d’affaires de 296 millions d’euros pour l’exercice 2011/2012, dont 12,4 millions d’euros pour le Musée Grévin qui a accueilli 754 000 visiteurs. En 2010, le groupe privé avait annoncé son intention de réaliser des répliques de l’institution parisienne en Europe, en Asie et au Canada, sans toutefois révéler la liste des villes concernées. On sait cependant qu’un autre Musée Grévin devrait ouvrir ses portes à Prague en 2014.

Le Musée Grévin a déjà connu quelques antennes en France. Sept succursales ont ouvert en province, dont ne subsistent que celles de Salon de Provence, du Mont-Saint-Michel et de Lourdes. Un Musée Grévin flottant s’est également promené en France, en Belgique et aux Pays-Bas dans les années 1950, tandis qu’un Musée Grévin du Forum des Halles n’a tenu que 15 ans avant de fermer en 1996.

Cette ouverture à l’international menée par la Compagnie des Alpes semble s’inspirer du Merlin Entertainment Group, grand groupe de loisirs mondial derrière Disney, qui gère, entre autres nombreux lieux, une douzaine de musées de cire Madame Tussauds, implantés sur quatre continents.

Le Musée Grévin montréalais servira sans doute de test pour le groupe de loisirs, qui attend 300 000 visiteurs par an (800 000 pour le musée parisien).

Légende photo

Le musée Grévin à Paris - © Photo Remi Jouan - 2006 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque