Samedi 7 décembre 2019

Le Musée d’Orsay en grève le jour de la réouverture des salles impressionnistes

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 octobre 2011 - 411 mots

PARIS [21.10.11] - Les syndicats CGT, CFDT et Sud du Musée d’Orsay ont appelé à une grève du personnel le 20 octobre 2011 après avoir appris une nouvelle série de suppressions de postes. L’établissement, qui devait dévoiler au public ses nouveaux espaces, notamment la galerie impressionniste, est resté fermé toute la journée de jeudi. Les syndicats réclament la création immédiate de 20 nouveaux postes d’agent de surveillance. La direction du musée estime avoir peu de marge de manœuvre face une situation liée à la révision générale des politiques publiques (RGPP).

Le 20 octobre 2011, le musée d’Orsay devait ouvrir au public 2000 mètres carré d’espaces rénovés, dont la célèbre galerie des impressionnistes. Mais en raison d’une grève du personnel, il n’a pas été en mesure d’accueillir des visiteurs.

A l’appel des syndicats CGT, CFDT et Sud, 34 agents de sécurité sur 48 ont décidé de ne pas travailler. Ils dénoncent le non-renouvellement d’une quinzaine de postes qui vient d’être annoncé dans le projet annuel de performance du projet de loi de Finances 2012. Selon eux, le faible effectif des agents de sécurité ne permet pas d’assurer la surveillance des nouvelles salles. Ils demandent la création de 20 postes supplémentaires et le maintien définitif de 60 agents de surveillance par équipe. « Aujourd’hui, alors que la direction du musée d’Orsay souhaite augmenter le nombre de visiteurs en passant de 3 à 4 millions par an, la situation n’est acceptable ni pour le public, ni pour leur personnel et leurs services » résument-ils dans un tract commun.

Interrogée par Artclair.com, la porte-parole de la direction assure que cette dernière n’est pas en mesure d’agir contre le non-renouvellement de postes. Ceux-ci sont annoncés depuis 2009 dans la révision générale des politiques publiques (RGPP) qui prévoit de supprimer 20% des fonctionnaires sur 10 ans. Lors de son annonce, cette mesure avait déjà déclenché une vague de grèves dans les musées parisiens notamment au Centre Georges Pompidou, au musée du Louvre et à Orsay.

Selon la CGT Culture, la solution la plus rapide pour sortir de la crise serait la création d’emplois d’établissement contractuels, postes qui pourraient être mis en place si le ministère de la Culture donnait son accord. Elle espère le faire réagir en maintenant le mouvement de grève jusqu’au week-end du 22 octobre 2011. Le musée avait prévu d’ouvrir gratuitement ses collections au public pour fêter ses espaces rénovés. Une assemblée générale est prévue vendredi 21 octobre 2011.

En savoir plus sur le musée d'Orsay

Légende photo

Vue des espaces intérieurs du Musée d'Orsay - © photo Jason Welsay Upton - 2008 - Licence CC BY-ND 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque