Dimanche 12 juillet 2020

Le Musée des beaux-arts de Montréal reçoit un don de 80 œuvres et va construire un nouveau pavillon

Par Chloé Da Fonseca · lejournaldesarts.fr

Le 26 mars 2012 - 297 mots

MONTREAL (CANADA) [26.03.12] – Michal Hornstein et sa femme Renata ont fait don de leur collection d’œuvres d’art au Musée des beaux-arts de Montréal. Essentiellement des peintures, dont plusieurs chefs-d’œuvre du XVIIe siècle néerlandais, la valeur des quelques 80 œuvres a été estimée à plus de 75 millions de dollars canadiens (56,5 millions d’euros). PAR CHLOÉ DA FONSECA

« Ce don nous permet de devenir un musée doté d’une grande collection d’art ancien en Amérique du Nord, ce qui nous amène un peu plus loin comme institution muséale et nous apporte une grande force sur le plan des échanges et des prêts entre musées », se réjouit Nathalie Bondil, directrice et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal, lors d’un entretien avec La Presse.

La collection de Michal et Renata Hornstein, constituée sur une quarantaine d’années, était convoitée par plusieurs institutions, dont le Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa. Mais depuis 1970, Michal Hornstein est membre du conseil d’administration et mécène du Musée des beaux-arts de Montréal ; ce don de 80 œuvres témoigne de son engagement envers l’institution. Le couple a déjà donné plusieurs œuvres au musée dont 400 dessins de Ferdinand Hodler.

Ce nouveau don nécessite un nouvel agrandissement du Musée des beaux-arts qui possède déjà plusieurs annexes. Celui-ci a inauguré à l’automne dernier le pavillon Claire et Marc Bourgie, suite à la donation d’œuvres québécoises et canadiennes par le couple. Le ministre des Finances québécois Raymond Bachand vient d’octroyer une enveloppe de 18,5 millions de dollars canadiens (14 millions d’euros) pour la construction d’un cinquième pavillon à quelques dizaines de mètres du musée, pour une ouverture prévue pour 2017.

Rescapé de l’Holocauste, Michal Hornstein, d’origine polonaise, est arrivé à Montréal en 1951. Il a fait fortune en créant une entreprise immobilière.

Légende photo

Michal et Renata Hornstein à côté du Roi David à la harpe (vers 1626-1627) de Valentin de Boulogne, dit Le Valentin (1591-1632), qu'ils avaient offert au musée en 1980 - courtesy Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) / Crédit Photo Michel Dubreuil, 2000

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque