Le musée de Lamballe doit restituer 5 000 œuvres aux héritiers de Méheut

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 23 juin 2008

LAMBALLE [23.06.08] – Le musée consacré au peintre Mathurin Méheut va rendre 5 000 œuvres aux héritiers du peintre.

La veuve de Mathurin Méheut, dessinateur et aquarelliste breton, avait donné il y a 30 ans, 10 000 œuvres de son mari au musée de Lamballe. Ce peintre régionaliste, mineur en son temps, connaît depuis quelques années un succès croissant : ses dessins se vendent entre 300 et 2 000 euros. Les héritiers du peintre se sentent aujourd’hui lésés, et contestent les dons, désormais supérieurs aux 25% de la valeur globale d'un héritage, que l'on peut légalement léguer à un tiers.

Un arrangement a été trouvé entre l’association des amis de Mathurin Méheut et les héritiers du peintre : sur les 10 000 dessins et ébauches que possède le musée, 5 000 seront rendus à la famille pendant l’été. Geoffroy de Longuemar, vice président de l’association, précise que « [La famille Méheut] a cherché à faire appliquer la loi, mais a en même temps été prête à concéder une partie de ces oeuvres car elle estime essentiel que le musée subsiste. » Les héritiers pourront vendre les dessins, auquel cas le musée se tient prêt à racheter les 5 000 œuvres rendues. L’association des amis de Mathurin Méheut essaient aujourd’hui de rassembler des fonds en prévision.

Malgré la perte des 5 000 dessins, le musée compte s'agrandir dans les années à venir grâce à la notoriété croissante de Mathurin Méheut. En attendant, il propose, avec le musée de Morlaix, une rétrospective à l'occasion du cinquantenaire de la mort de l'artiste. (source : AFP)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque