Dimanche 18 février 2018

Le Musée d’art et d’histoire de Genève relance son projet d’extension

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 22 juin 2016

GENEVE (SUISSE) [22.06.16] – La Ville de Genève a remis sur la table le projet de rénovation et d’agrandissement de son Musée d'art et d'histoire (MAH). Le projet précédent ayant été refusé par votation populaire en février dernier, une commission externe, comprenant notamment des directeurs de musées français, va élaborer une nouvelle proposition.

Quatre mois après le rejet, par les citoyens genevois, du projet de rénovation et d’agrandissement du Musée d'art et d'histoire (MAH) de Genève , la Ville de Genève se penche à nouveau sur l’avenir du musée en ayant tiré les leçons de cet échec. Lundi 20 juin, Sami Kanaan, conseiller administratif en charge du Département de la culture et du sport de la Ville de Genève, a ainsi déclaré : « Nous n’avons pas su séduire, pas su donner suffisamment envie avec le projet [Jean] Nouvel, et nous n’avons pas assez parlé de ce que le MAH a à proposer » […] Cette fois-ci, nous voulons faire les choses dans le bon ordre ».

Première étape d’un processus qui risque de durer une dizaine d’années, la ville de Genève a mis en place une commission externe pour élaborer un nouveau projet, rapporte la Tribune de Genève. Présidée par Jacques Hainard, ancien directeur du Musée d'ethnographie de Neuchâtel, et Roger Mayou, directeur du Musée de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, l’équipe comptera aussi la directrice du Kunstmuseum de Lucerne, Fanni Fetzer, la conservatrice du département d’histoire du Rijkmuseum d’Amsterdam, Martine Gosselink, ainsi que des dirigeants de musées français : Jean-Luc Martinez (président-directeur du Louvre) et Hélène Lafont-Couturier (directrice du Musée des Confluences de Lyon).

Les experts seront dans un premier temps chargés de recueillir les témoignages des acteurs concernés par les MAH (directeur, conservateurs, personnel du musée, opposants politiques, etc.) puis une consultation auprès d’experts internationaux impliqués dans des projets d’extension et de rénovation d’institutions culturelles viendra enrichir les propositions. En juin 2018, au terme de deux ans de réflexions, la commission présentera un projet. La Ville de Genève lancera ensuite un concours d'architecture.

En attendant, la municipalité va débloquer entre 700 000 et un million de francs suisses sur quatre ans pour sécuriser le bâtiment. Le MAH, construit en 1910, souffre en effet de problèmes d'infiltration d'eau dans les verrières et des corniches menacent de s’écrouler.

Légende photo

Musée d'art et d'histoire (MAH), Genève© Photo Zeke - 2007 - Licence Free Art License

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque