Le mur d’Hadrien va retrouver son antique splendeur

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 15 octobre 2008 - 225 mots

LONDRES (U.K) [15.10.08] - Un projet de développement des infrastructures touristiques vient d’être lancé en Angleterre pour valoriser les anciennes fortifications romaines, le mur d’Hadrien, construit en 122 après J.-C.

La fondation Vindolanda, qui gère le site historique depuis les années 1970, a réuni près de 9 millions de livres pour développer les infrastructures touristiques autour du mur d’Hadrien. Le budget prévoit d’investir 4 millions de livres pour construire un centre éducatif et agrandir l’actuel musée Vindolanda, situé sur le site archéologique éponyme. La construction de nouvelles salles d’exposition permettra ainsi d’exposer de nombreuses antiquités découvertes récemment mais ne pouvant être exposées, faute d’espace.

Le musée national de la marine s’est associé à ce projet. Le rapprochement de deux institutions favorisera le dialogue autour des échanges culturels pendant l’antiquité tardive.

Le mur d’Hadrien a été construit à partir de 122 après J.-C. au nord du pays de Galles pour protéger l’Angleterre romaine des incursions lancées depuis l’Ecosse. Long de 120 kilomètres, le mur était large de trois mètres et haut de 3 à 5 mètres. La protection de cette frontière était alors assurée par des garnisons réparties sur 14 fortins. Les fouilles archéologiques menées le long du mur ont notamment permis de découvrir des objets de la vie quotidienne des soldats, dont des jeux, et un trésor constitué de pièces d’argent.
[Source : The Herald]

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque