Mardi 11 décembre 2018

Le MoMA n’exclut plus de conserver une partie de l’ancien site de l’American Folk Art Museum

Par Stefan Cornic · lejournaldesarts.fr

Le 13 mai 2013 - 438 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [13.05.13] – Après son annonce de vouloir détruire l’ancien bâtiment de l’American Folk Art Museum, le MoMA a choisi le cabinet d’architectes Diller Scofidio Renfro pour son projet d’extension. Le musée nuance cependant ses intentions et n’exclut pas une solution qui intégrerait le bâtiment de Tod Williams et Billie Tsien.

Le Museum of Modern Art (MoMA) est apparu moins radical quant au devenir de l’ancien bâtiment du American Folk Art Museum voisin, lors de l’annonce du cabinet d’architectes désigné pour son projet d’extension, Diller Scofidio Renfro.

Le cabinet new-yorkais Diller Scofidio Renfro, qui a pris la mesure de l’enjeu, a demandé au MoMA le temps d’examiner attentivement l’intégralité du site destiné au projet d’agrandissement. Conscients des difficultés inhérentes à la préexistence d’un bâtiment (qui semblait pour le MoMA non conciliable avec l’esthétique de verre de ses immeubles), les architectes ont déclaré : « Il s’agit d’un projet complexe qui implique aussi des questions d’interfaces urbaines, des préoccupations qui sont au cœur de notre démarche. Ces possibilités incluent -mais n’y sont pas limitées-, l’intégration de l’ancien bâtiment de l’American Folk Art Museum, conçu par nos amis et confrères que l’on admire, Tod Williams et Billie Tsien ».

Le directeur du MoMA, Glenn D. Lowry a précisé que le musée avait « accepté d’examiner une série d’options et [qu’ils étaient] impatients de voir les résultats ».

Jerry I. Speyer, le promoteur immobilier et vice-président du MoMA, a, quant à lui, déclaré dans une interview reprise dans le New York Times: « que nous incluons le Folk Art, tel quel ou non, est une question ouverte. »

Depuis l’annonce du musée d’art moderne de vouloir raser le bâtiment adjacent à l’ouest sur la 53e rue de Manhattan, occupé par le American Folk Art Museum pendant dix ans, de nombreux mouvements de protestations ont été lancés. Les architectes Richard Meier, ou Thom Mayne ont notamment signé la lettre de la Architectural League of New York adressée au MoMA.

Certains reprochent notamment au musée, qui a créé le premier département d’architecture au monde en 1932, de nier l’intérêt scientifique de l’édifice emblématique construit par Tod Williams et Billie Tsien en 2001.

Si son maintien, même partiel, est loin d’être garanti, le choix du MoMA de confier le projet à ce cabinet laisse une possibilité de compromis. Diller Scofidio Renfro ont réhabilité l’ancienne voie ferrée aérienne de fret à l’ouest de Manhattan pour en créer un parc, la High Line.

Le MoMA veut augmenter ses surfaces d’exposition de 930 m2 sur le site de l’ancien musée d’art populaire. Une proposition détaillée devrait être rendue publique d’ici la fin de l’année 2013.

Légende photo

American Folk Art Museum - Photo arcticpenguin - 2007

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque